Mardi 19 octobre 2021
TEST: 2283

Le Latium en zone jaune : ce que l’on peut faire et ne pas faire

Par Luca DEREEP | Publié le 09/11/2020 à 22:24 | Mis à jour le 10/11/2020 à 18:17
Rome Latium « zone jaune »

Le dernier décret signé le 3 Novembre 2020 par Giuseppe Conte divise l’Italie en trois zones : jaune, orange et rouge. Le Latium étant toujours classé en zone jaune, Le Petit Journal fait le point sur ce qui est possible de faire et de ne pas faire à Rome.

Sous peine d’amendes qui peuvent s’élever à au moins 1000 euros en fonction de l’infraction commise, les réglementations mises en place afin de limiter la propagation du virus sont nombreuses et plus ou moins strictes en fonction des régions. Le Latium a pour le moment été inclus dans la zone jaune.

Couvre-feu et restauration

Tout d’abord, pour ce qui est des mesures les plus importantes, on peut citer le port du masque obligatoire dans toute la région du Latium dès lors que l’on quitte le foyer familial, un couvre-feu étendu qui s’étend désormais de 22h à 5h du matin (les sorties entre cette tranche horaire devant être justifiées pour le travail, pour des raisons de santé ou encore en cas de nécessité). Des restrictions sont également appliquées pour les bars et restaurants à partir de 18h, en effet, le décret précise :

« Après 18 heures, un restaurant n'est pas autorisé à accueillir des clients séjournant dans des hôtels ou autres lieux d'hébergement avec lesquels il a conclu un contrat de fourniture de repas. Dans ce cas, seule la restauration à emporter sans consommation sur place est autorisée ».

 

Nouveauté : désormais, après 18 heures, il est interdit de consommer des aliments et des boissons dans les lieux publics ouverts au public, quelle que soit leur proximité avec les activités de restauration.

Néanmoins, à Rome et dans toute la région du Latium, il est encore possible de flâner dans les parcs, villas et jardins publics, à condition de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre, le port du masque et l’interdiction de se rassembler en groupes. Même chose pour les activités sportives en plein air, à condition de respecter la distanciation physique d’au moins 2 mètres.

Fermetures

Le décret du 3 Novembre établit aussi une nouvelle restriction à l’échelle nationale : la fermeture des centres commerciaux les jours fériés et avant les vacances (même si les magasins d’alimentation et les pharmacies demeurent ouverts à l’intérieur de ceux-ci) mais aussi la fermeture des musées.

La fermeture de certaines rues et de certaines places peut être ordonnée, afin d’éviter des situations d’encombrement ou de trop grand flux. Elle peut être ordonnée toute la journée ou simplement à certaines heures de pointe, sous réserve bien évidemment de laisser entrer et sortir les habitants ou de permettre l’accès à certains magasins. Les zones à risque soumises à fermeture restent, les vendredis et samedis, Campo de‘ Fiori, Piazza Trilussa, limitée à la zone de l'escalier donnant sur la fontaine de l'Acqua Paola, Piazza Madonna de 'Monti, Via del Pigneto et Via Pesaro pour la zone piétonne.

Pour ce qui est des gymnases, piscines, centres de natation, centres de bien-être, et des spas, ils devront rester fermés, sauf pour la prestation de services relevant des niveaux de soins essentiels et pour les activités de réadaptation ou thérapeutiques, ainsi que les centres culturels, les centres sociaux et les centres de loisirs. Cette réglementation ajoutée dans le dernier décret s’applique également aux salles de jeux, aux salles de paris, de bingo, aux casinos ainsi qu’à diverses activités culturelles comme les activités dans les théâtres, les salles de concert ou encore les cinémas.

Alors que les évènements publics sous forme statique sont autorisés, à condition que les distances de sécurité soient respectées, les festivités intérieures comme extérieures sont quant à elles interdites, à l’exception de celles liées à des cérémonies civiles ou religieuses (max. 30 personnes). Rappelons tout de même que le décret ne limite pas l’accès aux lieux de culte qui doit se faire « dans le respect de mesures d'organisation telles qu'éviter les rassemblements, compte tenu de la taille et des caractéristiques des lieux, et de manière à ce que les visiteurs puissent respecter la distance d'au moins un mètre qui les sépare ».

Enfin, et ce sans aucune sanction, le gouvernement recommande de ne pas recevoir de personnes au sein du foyer en dehors du strict cercle familial afin de limiter les cas contacts et la propagation du virus « sauf pour des exigences de travail ou des situations de nécessité et d'urgence ».

L’enseignement

Le décret mis en place la semaine dernière change également les dispositions relatives à l’enseignement : « Les établissements d'enseignement secondaire adoptent des activités d'enseignement à distance dans tous les cas, à l'exception des activités de laboratoire ou de la condition de handicap des personnes concernées et dans le cas de troubles spécifiques de l'apprentissage et d'autres besoins éducatifs spéciaux ; l'activité éducative et didactique pour le premier cycle d'enseignement et pour les services éducatifs aux enfants continue à se dérouler en présence ; les cours de formation publics et privés ne peuvent avoir lieu qu'à distance, à l'exception des cours de formation liés aux professions de santé ».

Pour ce qui est des transports publics, les règles ont évolué vers un remplissage n’excédant pas les 50% à l'exception des véhicules utilisés pour le transport scolaire spécialisé (bus scolaires). 

Alors que les relations s’enveniment entre les régions et le gouvernement, l’Italie verra sans doute de nouvelles mesures s’ajouter à celles annoncées le 3 Novembre, pour l’instant la région du Latium fait partie des zones les moins touchées par rapport aux régions classées « rouge » comme la Lombardie ou encore le Piémont.

Nous vous recommandons
Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

COVID-19

Trieste, symbole de la contestation contre le Green Pass

Alors que le Green Pass a été rendu obligatoire pour tous les travailleurs en Italie le 15 octobre, les contestations continuent de se faire entendre dans de nombreuses villes.

Vivre à Rome

GASTRONOMIE

La mozzarella remporte le match contre le camembert en France

C’est une première en France : dans la catégorie des fromages à pâte molle, la mozzarella se vend mieux que le camembert, rapporte le Corriere della Sera.

Expat Mag

VOYAGES

Habitez-vous dans un des quartiers les plus cool au monde ?

Nous avons sélectionné les 15 quartiers les plus cool du monde que l’on a hâte de visiter. Embarquez pour un voyage 100% urbain. Peut-être ferez vous partis des chanceux qui habitent dans l'un d'eux !