Dimanche 8 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Elsa Jungman, une française des USA à la tête d’une marque qui monte

Par Rachel Brunet | Publié le 09/10/2019 à 17:08 | Mis à jour le 09/10/2019 à 17:50
Photo : Elsa Jungman, PhD, fondatrice de la marque Elsi Beauty
Elsi beauty

Elle a été la première femme a remporter le French American Entrepreneurship Award en juin dernier, à New York. S’en est suivie une belle médiatisation de sa victoire laquelle a conforté un investisseur dans son pari sur la marque. Après cette levée de fond d’un million de dollars, Elsa Jungman poursuit le développement d’Elsi Beauty. Au programme, de la R&D, le lancement d’un nouveau produit pour le début de l’année et des collaborations avec les entreprises de la Silicon Valley.

 

« Les investisseurs ont vu ma détermination »

« Grâce au FAEA, nous avons eu beaucoup de visibilité dans la presse, on avait pas mal de touches pour lever des fonds, et de part cette couverture médiatique, les investisseurs ont vu ma détermination » explique Elsa Jungman, fondatrice d’Elsi Beauty, et potentiellement, la seule femme française des USA, à la tête d’une startup, à avoir levé des fonds sans avoir un co-fondateur homme.

Elle a aussi été la première femme à décrocher en juin le French American Entrepreneurship Award décerné par le Club 600 de New York, assorti d’un chèque de $10,000.

Plus déterminée que jamais, et après avoir levé un million de dollars en juillet, Elsa Jungman précise « une grosse partie du budget va être dédiée à la R&D autour du microbiome ». Il s’agit de l'ensemble des microbes d'un organisme, de leurs éléments génétiques, et des interactions environnementales. L’objet de sa recherche : comprendre comment les cosmétiques utilisés agissent sur ce dernier.

D’ici là, Elsi Beauty termine la mise au point d’une huile nettoyante pour peaux sensibles, le créneau de la marque, qui arrivera sur le marché en début d’année 2020. « Tous nos produits seront développés en interne » rajoute la scientifique qui sous-louera une paillasse afin de developper ses propres formules adaptées aux peaux sensibles, dont 50 % de la population américaine est concernée. La formule Elsi Beauty repose sur trois petits ingrédients qui sont la composition unique du produit hydratant et sans parfum, déjà commercialisé par cette société.

Elsi Beauty

 

Des produits disponibles en ligne

Elsi Beauty vend ses produits en ligne et ce n’est pas le fruit du hasard puisque cette vente par internet permet à la marque de récupérer les retours et autres points de vue sur les produits auprès des utilisateurs. « Nous voulons proposer une offre personnalisée » précise la jeune femme et c’est grâce à l’ensemble des questionnaires analysés qu’Elsi Beauty pourra, à terme, adapter ses produits à la peau de chacun.

Le « on-line » permet aussi une communication auprès des clients et un enseignement précis de la routine que chacun devrait adopter pour prendre soin de sa peau chaque jour. « Une routine est nécessaire pour une peau en bonne santé » rajoute Elsa Jungman. Pour aller encore plus loin, Elsi Beauty propose aussi des ateliers dans les entreprises de la Sillicon valley. Au programme : du facial yoga dont la pratique quotidienne permet de préserver la santé de sa peau. Les ateliers proposés par Elsi Beauty sont très demandés par les startup de la région de San Francisco où est née la marque. Les services des ressources humaines y voit une véritable aubaine en proposant des activités innovantes à leurs salariés femmes, peu intéressées par les activités classiques proposées jusqu’alors par les entreprises. « Tout le monde n’a pas envie de faire de l’escalade ou d’aller boire des verres. Nos ateliers sont un argument pour garder les « female employees » au sein des équipes ».

Elsi Beauty est bel et bien une marque qui monte, portée par une française pleine de ressources et de détermination. Elle sera à New York en début d’année afin de témoigner de sa succes-story lors du sommet dédié aux femmes évoluant dans la culture.

 

Elsi Beauty

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Des stars françaises en Amérique et sur papier glacé

Mercredi 12 décembre de 18h30 à 19h30, le photojournaliste Jean-Pierre Laffont sera à la librairie Albertine afin de présenter et signer son dernier ouvrage « Nos Stars en Amérique ».

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO