Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Muse Within offre un programme de 7 jours aux femmes expatriées

Par Rachel Brunet | Publié le 02/10/2019 à 10:30 | Mis à jour le 02/10/2019 à 10:30
Muse Within

 

Fondé par Laure Gudgel, Muse Within accompagne les femmes expatriées dans leur reconversion professionnelle ou dans la mise en oeuvre de leur nouveau projet. Et bonne nouvelle, pour célébrer cette rentrée, le site de Muse Within qui s’est refait une beauté, propose un nouveau programme offert afin de se mettre en appétit et commencer tranquillement à faire connaissance.

 

Des programmes sur-mesure

« Muse Within est une plateforme online dédiée aux femmes francophones expatriées animées par le désir d’entreprendre ou qui sont dans une réflexion de reconversion professionnelle.» nous explique Laure Gudgel. D’ailleurs, la Clermontoise fait elle-même partie de 92 % des conjoints suiveurs « femme », lors de l’expatriation.

Se réinventer, oser, entreprendre sont autant de segments sur lesquels Muse Within accompagnent ces femmes francophones dont l’expatriation les force, ou les incite à changer de carrière.

Pour cela, différents programmes sont proposés. Le premier programme « Trouver sa voie » accompagne les femmes qui sont dans une phase de réflexion et d’interrogation sur ce qu’elles vont faire. Et parce que cet avenir professionnel reste à déterminer « Ce programme les accompagne dans cette phase d’interrogation et d’introspection. Il leur permet de se poser les bonnes questions, de porter un nouveau regard sur elles » précise la fondatrice de Muse Within.

Le second programme « Se Lancer », s’adresse à celles qui sont porteuses d’un projet entrepreneurial, mais qui ont besoin d’un appui pour le mettre en oeuvre. « Une fois qu’elles font partie de ce programme, l’objectif est de les mener jusqu’à la phase de lancement » rajoute Laure Astier Gudgel.

Enfin, nouveauté de la rentrée, Laure Gudgel vient de lancer le nouveau programme « Clin d’oeil ». Gratuit et d’une durée de sept jours, ce dernier propose aux femmes en transition professionnelle de commencer à se poser les bonnes questions pour amorcer leur projet, leur avenir. Il s’adresse à toutes et est à essayer sans attendre.

Muse Within

 

Muse within, une communauté pour sortir de l’isolement 

Elles s’appellent Laure, Karine, Stéphanie et Elsa. À elles quatre, elles font vivre Muse Within et animent la communauté de femmes expatriées en reconversion. Parce que oui, Muse Within, c’est aussi une communauté. « Muse Within est aussi une identité ainsi qu’une communauté sur laquelle les femmes peuvent compter et s’appuyer » précise Laure Gudgel. Muse Within propose des ressources et de l’inspiration aussi partagées par des femmes qui ont déjà gagné ce challenge de la reconversion et du dépassement de soi. Et de rajouter « Muse Within aide les femmes à se sentir soutenues, à sortir de l’isolement de l’expatriation, en construisant un nouveau projet professionnel mais aussi un nouveau projet de vie. »

 

Muse Within

 

Des témoignages de femmes expatriées

Régulièrement, Muse Within fait parler ces femmes qui ont changé radicalement de carrière. Des témoignages, des interviews donnent le courage à d’autres femmes d’accepter leur changement de vie, à oser, elles aussi à repenser leur carrière, à entreprendre un nouveau projet.

« Je pense que l’expatriation est une  opportunité incroyable pour oser. On se détache du regard des autres, de la famille, des proches, avec qui on s’est construit, qui parfois, nous ont influencé à suivre un chemin qui ne nous correspond plus. Cet éloignement permet de réaliser ce que l’on veut vraiment. » conclue la pétillante Laure.

Muse Within rappelle qu’il est légitime de reprendre des études, de changer de métier, de porter un projet à 35, 40, 50 ans et même après. S’expatrier, c’est aussi se réinventer, mais on ne peut pas forcément le faire toute seule.

 

Pour découvrir le nouveau site de Muse Within 

 

Muse within

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à New York ?

#WomenInCulture

La designer franco-mexicaine de Cihuah rêve de New York

La designer franco-mexicaine Vanessa Guckel qui vient de créer un ensemble à partir de biomatériaux pour sa marque, CIHUAH, sera l’invitée d’Ingrid Bruha pour sa journée portes ouvertes du 12 décembre