Dimanche 20 septembre 2020

La nouvelle présidente de Milan Accueil développe ses ambitions

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 15/09/2020 à 22:40 | Mis à jour le 15/09/2020 à 22:50
Photo : Florence Desgeans a été élue présidente de Milan Accueil lors de l'Assemblée générale du 4 juin 2020
FLORENCE DESGEANS MILAN ACCUEIL

L’association qui accueille les expatriés français et francophones à Milan depuis 1979, change de visage avec sa nouvelle présidente. Rencontre avec Florence Desgeans et ses projets bouillonnants.


Lepetitjournal/Milan : Débarquée à Milan récemment, il ne s’agit pourtant pas de votre première expatriation en Italie…

Florence Desgeans : L’expérience a commencé il y a 30 ans, on devait partir pour l’Italie pour une durée limitée à 9 mois. Nous y sommes restés 10 ans, entre Milan et Florence. Après un retour en France puis quelques années à Madrid, nous sommes revenus à Milan il y a un an, ravis de ce retour dans ma ville de cœur. J’avais en quelque sorte l’impression de revenir « chez moi ». L’Italie m’a en effet marqué, je reste très attachée à sa culture, sa gastronomie bien sûr, et ses gens tout simplement.
En 30 ans, Milan a bien évolué. Quel plaisir de retrouver une ville qui a tant gagné en propreté, notamment grâce à la plupart de ses immeubles ravalés. Je l’ai aussi trouvée beaucoup plus verte, plus agréable à vivre avec le centre devenu piéton, ses quartiers modernisés, comme Citylife, où à l’époque s’étendait un vaste terrain vague.

 

Elue nouvelle présidente de Milan Accueil le 4 juin dernier, qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans cette mission ?

Il y a 30 ans déjà, je m’étais rapproché de Milan Accueil dès mon arrivée. Toute jeune expatriée, j’étais aussi toute jeune mariée. Je me sentais en déphasage car à l’époque l’expatriation était essentiellement destinée aux directeurs, la plupart étaient dans la cinquantaine. Je n’avais pas le même âge, pas d’enfants scolarisés au lycée Stendhal. J’ai alors créé « Milan jeune » pour accueillir les plus jeunes donc, généralement des VSNE (volontaires du service national en entreprise), avec qui lesquels j’ai d’ailleurs pour la plupart gardés de merveilleux contacts.
Aussi, reprendre la présidence de Milan Accueil est apparu comme une évidence, lorsque j’ai appris que ma prédécesseur, Elisabeth Da Costa, retournait en France après avoir mené brillamment cette mission pendant deux ans.

 

Milan Accueil réunissait 320 adhérents l’année dernière. Quels sont vos projets pour faire prospérer l’association ?

Forte de mes expériences antérieures, j’ai de nombreuses idées, qui sont au final un résumé de tout ce que j’ai pu entendre de critiques tant positives que négatives. Je souhaite dépoussiérer cette image figée des expatriés afin que Milan Accueil corresponde plus à chacun, qu’elle ne soit plus autant déclinée qu’au féminin. Le premier projet est de mettre en place une cellule « Milan H », dédiée aux hommes, car il y a encore trop souvent une image sexiste de l’expatriation, où la femme suit son mari. Cela répond d’ailleurs à une demande de plusieurs hommes, qui ont suivi leur femme dans leur expatriation professionnelle à Milan.
Le deuxième projet résulte de ma passion pour la cuisine, et notamment la pâtisserie, avec le lancement prochain de Papote en cuisine, un groupe d’échange de recettes et de tours de main.
Une série de conférences sont aussi programmées sur des thématiques liées à l’autorité parentale ou encore le mieux vivre ensemble, grâce à l’experte Emmanuelle Guilhamon-Juglar.
J’aimerais aussi davantage attirer la tranche des 30-40 ans.
Mais nous avons aussi besoin de nouveaux bénévoles pour soutenir notre équipe, notamment un spécialiste web pour prendre la relève de notre fidèle webmestre qui avait créé notre site. Je lance ici un appel !

 

Mettre en place tous ces projets relèvent-ils du défi dans ce contexte sanitaire si particulier ?

L’association entend bien rester très active, dans le respect des protocoles sanitaires. Les visites culturelles et les randonnées s’apprêtent à reprendre. Nous allons aussi relancer les dégustations de vin, qui si nécessaire, pourront se faire en ligne. Et notre premier grand rendez-vous, sûrement le seul du premier trimestre à cause des limitations imposées, sera notre café de rentrée le 22 septembre prochain. Un événement ouvert à tous, organisé en extérieur au Güd de Citylife (inscription en ligne préalable). Rappelons que Milan Accueil est ouverte à tous les horizons francophones. Nous comptons d’ailleurs plusieurs nationalités parmi nos adhérents : des Italiens, des Argentins, des Brésiliens, des Russes et des Américains !

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir