Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2275

Vaccins anti-Covid : 80% d’immunisés en Italie, une troisième dose annoncée

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 08/09/2021 à 15:52 | Mis à jour le 08/09/2021 à 16:00
pose d'un pansementsur un bras après un vaccin

Plus de 82% de personnes sont au moins partiellement vaccinées en Italie. De quoi atteindre l’objectif fixé de 80% d’immunisés d’ici la fin septembre. Mais la campagne se poursuivra au-delà avec une troisième dose d’ores-et-déjà annoncée.

L’objectif annoncé au début de la campagne de vaccination est en phase d’être atteint. Dès lors que plus de 82% de personnes ont à ce jour reçu au moins la première dose de vaccin anti-Covid, « l’Italie comptera 80% d’immunisés d’ici la fin septembre », a annoncé mardi le commissaire à l’urgence Francesco Figliulo lors d’une visite mardi dans un centre de vaccination accueilli dans un centre de distribution Amazon, à Passo Corese.

La rentrée pourrait en effet avoir un impact sur les contagions. Et une circulation accrue du virus pourrait se répercuter sur la population adulte non vaccinée, la plus exposée aux conséquences graves en cas d’infection. Alors que 95% des plus de 80 ans sont totalement vaccinés, quelque 1,8 million de personnes âgées entre 50 et 59 ans manquent encore à l’appel du vaccin. « Un cinquantenaire sur cinq n’est pas couvert », a précisé le responsable de la campagne vaccinale.
A l’heure de la rentrée des classes, la vaccination des jeunes se poursuit : 50% des 12-15 ans ont reçu une première dose de vaccin. L’immunisation partielle concerne 75% des 19-29 ans, pour lesquels le pass sanitaire est obligatoire pour se rendre à l’université.

Troisième dose, la poursuite de la campagne vaccinale en septembre

« Il y aura bien une troisième dose de vaccin en Italie », a affirmé le ministre de la Santé Roberto Speranza en conclusion du G20 de la Santé à Rome, lundi dernier. Neuf mois après le début de la campagne vaccinale en Italie, l’Aifa s’apprête à donner son feu vert à l’administration d’une troisième dose, sans attendre que l’Ema ne se prononce dans quelques semaines.

Le nouveau rappel sera d’abord administré dès la fin septembre aux personnes les plus fragiles, immunodéprimées (3 millions de personnes en Italie), puis dans un second temps aux plus âgés (plus de 80 ans), avant que ne suivent les premières catégories de vaccinés tel que le personnel sanitaire. Il faudra attendre 2022 pour le reste de la population.
L’Italie s’ajoute ainsi à la liste des pays qui ont décidé d’offrir une troisième dose à leur population, après Israël (pour les plus de 12 ans), l’Allemagne, la France et les Etats-Unis (pour l’instant pour les plus fragiles).

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir