Dimanche 7 mars 2021

Procida, capitale italienne de la culture en 2022

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 18/01/2021 à 16:59 | Mis à jour le 19/01/2021 à 09:29
ile italie procida

La petite île poétique au large de Naples, a été choisie pour incarner la capitale italienne de la culture en 2022. Procida recevra ainsi un million d’euros pour mener à bien son projet.

Procida, petite île quasi secrète située à seulement 30 minutes de Naples, proche d'Ischia et si différente de Capri, a créé la surprise. La plus petite île du golfe, connue pour avoir été le théâtre de plusieurs scène du film Il Postino (Le Facteur) avec Massimo Troisi, s’est distinguée parmi les 28 villes candidates et les 10 finalistes en lice pour devenir la capitale italienne de la culture en 2022.

Le projet de l’île de Campanie, un lieu où la mer est la principale source de revenu, a devancé ceux d’Ancône, Bari, Cerveteri, L'Aquila, Pieve di Solito et les Terre Alte della Marca Trevigiana, Tarante et la Grecìa Salentina, Trapani, Verbania et Volterra.

C’est la première fois que la reconnaissance est attribuée à une petite ville – Procida compte un peu plus de 10.000 habitants – et non à un chef-lieu de province ou de région. C’est aussi la première fois depuis la naissance de la compétition en 2014, qu’une île se candidate. La victoire de l’île illustre une Italie liée à la mer, qui incarne un tourisme lent (slow tourisme) et de proximité. Des caractéristiques sur lesquelles pointe le ministère italien de la Culture (Mibact) pour relancer le tourisme.

« C’est un signal pour la reprise », a déclaré le ministre italien de la Culture Dario Franceschini en annonçant le vainqueur ce lundi 18 janvier. « En 2022, nous serons retournés à la normalité, la culture et le tourisme seront de nouveau importants et forts comme ils l’étaient avant la pandémie », ose déclarer le ministre.

 

Un Oscar pour valoriser l’attractivité culturelle

Si Procida est considérée comme l’une des plus belles îles d’Italie, son titre de capitale italienne de la culture, sorte d’Oscar qui entend promouvoir les villes de la Péninsule en en valorisant leur attractivité, lui a été attribué comme une reconnaissance de son projet, plus que pour ses paysages et la richesse de son histoire.
« Le projet de Procida pourrait être un modèle pour les processus de développement durable sur la base culturelle pour les îles et les villes côtières de la Péninsule », lit-on dans les motivations qui ont déterminé le choix.

Le titre est attribué pour une durée d’un an à la ville gagnante, qui reçoit un million d’euros pour la réalisation du projet.
Au cours des éditions passées, cinq villes se sont partagé le titre en 2015 (Cagliari, Lecce, Pérouse, Ravenne et Sienne), Mantoue est monté sur le podium en 2016, Pistoia en 2017, Palerme en 2018 et Matera en 2019 alors qu’elle était en même temps capitale européenne de la culture. Parme a conservé le titre deux ans de suite (2020 et 2021) du fait de l’annulation des évènements durant la pandémie.

Au programme de « La culture n’est pas une île », le dossier présenté par Procida : 44 projets culturels, 330 jours de programmation, 240 artistes, 40 œuvres originales et 8 espaces culturels régénérés.

Pour 2023, la capitale italienne de la Culture a déjà été attribuée à Bergame et Brescia. La nomination extraordinaire a été attribuée aux deux villes douloureusement touchées par la pandémie, sans même qu’elles ne participent au concours, en signe d’encouragement à un nouveau départ.   

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

INFOGRAPHIE

Lombardie : Guide des restrictions de la zone orange renforcée

Ecoles, déplacements, accès aux parcs et aux activités commerciales… Toutes les règles des restrictions anti-Covid, renforcées en zone « orange foncé », en vigueur jusqu’au 14 mars en Lombardie.

Communauté

INTERVIEW

Joséphine Falchetti : Une entrepreneuse française durable, en Italie

La Française installée en Italie, a quitté sa carrière dans la finance pour s’investir en faveur de l’environnement. Partie d’une société agricole, elle œuvre également pour la restauration de forêts.

Que faire à Milan ?

ART

Palazzo Reale : L’histoire de vie des Femmes de l’Art

L’exposition Le Signore dell’Arte raconte les incroyables histoires de 34 talentueuses artistes femmes italiennes des XVIème et XVIIème siècles, déjà modernes pour leur époque. A voir aussi en ligne !