Lundi 18 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Matera, la ville des « Sassi », capitale européenne de la culture 2019

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/01/2019 à 20:54 | Mis à jour le 20/01/2019 à 21:05
Photo : Matera, capitale européenne de la Culture 2019 est la 3ème plus ancienne ville du monde | @Luca Micheli, Unsplash
luca-micheli-692269-unsplash

Samedi 19 janvier a marqué le coup d’envoi des festivités pour Matera, capitale européenne de la culture 2019. Une année de gloire pour la cité troglodyte du sud de la Péninsule, considérée il y a un demi-siècle comme la « honte » de l’Italie.

Matera, la ville troglodyte du Sud de l’Italie est sous les projecteurs du monde entier. Depuis samedi, elle est devenue capitale européenne de la culture, pendant un an. Au programme : 48 semaines d’évènements qui dureront toute l’année 2019, jusqu’au 20 décembre.

300 spectacles

Expositions, concerts, parcours culturels, spectacles vivants... Matera devient le théâtre de 300 spectacles sur le thème « Open Future ». La grande journée inaugurale a eu lieu ce samedi, en présence du président de la République italien et du chef du gouvernement Giuseppe Conte. « Aujourd’hui est un jour important pour Matera, pour l’Italie, pour l’Europe qui démontre qu’elle sait reconnaitre et valoriser ses cultures », a déclaré Sergio Matarella dans son discours.
Pour le chef du gouvernement : « Matera a une grande responsabilité : c’est la première ville du sud de la Péninsule à être choisie comme capitale européenne de la Culture ».

Une ville qui avait été qualifiée en 1950 de « honte nationale » par De Gasperi, le président du Conseil de l’époque et l’un des pères fondateurs de l’Europe. Cela à cause des conditions misérables dans lesquelles vivaient alors les habitants. Pour la plupart, les maisons étaient des grottes datant du paléolithique, dépourvues de lumière et d’eau courante. Des grottes qui aujourd’hui, ont été restaurées pour devenir des boutiques ou des hôtels de luxe à plusieurs centaines d’euros la nuit.
Et c’est notamment à partir de 1993, date à laquelle Matera et ses nombreuses églises rupestres ont été inscrites au patrimoine de l’Unesco, que la cité a vu sa notoriété se développer. Cette dernière s’est aussi accrue grâce au cinéma qui et aux films « L’Evangile selon saint Matthieu » de Pier Paolo Pasolini et « La Passion du christ » de Mel Gibson, qui l’ont utilisé comme décor, situant les scènes durant l’antiquité chrétienne. La ville des « Sassi » est en effet considérée comme la troisième ville la plus ancienne du monde après Alep et Jéricho.

Passeport Matera 2019

Et en 2019, la surnommée « Jérusalem de l’Ouest » devrait voir arriver près de 700.000 visiteurs du monde entier selon les estimations. Pour participer aux évènements, il est possible d’acheter le Passeport Matera 2019, un document valable pour toutes les initiatives inscrites au calendrier, pour le prix de 19 euros.
Ainsi, samedi, la nouvelle gare de Matera Centrale, conçue par le célèbre architecte Stefano Boeri, a vu passer ses premiers trains.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

HISTOIRE

Six choses à savoir sur la Madonnina, emblème protecteur de Milan

Du toit du Duomo, la Madonnina veille sur Milan. Six choses à savoir sur cette représentation de la vierge Marie qui dépasse le simple fait religieux et incarne l’emblème protecteur de la ville.