TEST: 2275

De nouvelles règles en Italie, vers une "réouverture du pays"

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 02/02/2022 à 23:28 | Mis à jour le 03/02/2022 à 15:27
Photo : Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza | Governo italiano CC-BY-NC-SA 3.0 IT
ministre Roberto Speranza

L’Italie rentre dans une nouvelle phase de gestion de la pandémie. Conforté par un large taux de vaccination de la population, le gouvernement a voté ce mercredi, un décret-loi allégeant les mesures anti-Covid.

 

Omicron lâche prise. Après une vague de contamination soutenue entre décembre et janvier, le nombre de cas positifs au Covid confirme une baisse constante. Le 2 février, 118.994 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, soit 28,83% de moins que sept jours auparavant, selon les chiffres du ministère italien de la Santé. Le nombre de victimes reste élevé mais diminue également : 395 décès ont été dénombrés ce mercredi, contre 427 la veille.

Le nombre de personnes hospitalisées continue aussi à diminuer : 19.550 sont actuellement suivies à l’hôpital (323 en moins que la veille) ; 1.524 en soins intensifs (soit 25 de moins que la veille).

87,82% de la population immunisée

La campagne de vaccination a à ce jour, permis à 83,15% de la population âgée de plus de 5 ans d’être vaccinée. En considérant les plus de 12 ans, le taux d’immunisation de la population italienne monte à 87,82%, et 90,80% est partiellement protégée.

Un nouveau décret-loi pour une réouverture progressive de l’Italie

Conforté par ces chiffres, le gouvernement italien a approuvé ce mercredi, en fin de journée, un nouveau décret-loi visant « la réouverture progressive du pays », a annoncé le premier ministre Mario Draghi. L'entrée en vigueur des nouvelles règles est prévue lundi 7 février.

La durée de validité du pass sanitaire renforcé sera désormais illimitée à partir de trois doses de vaccin ou pour les personnes guéries après deux doses. Pour les autres, la durée du green pass reste de six mois.

A l’école, une nouvelle gestion des cas positifs et des quarantaines

Les principales nouveautés concernent le protocole de gestion des cas positifs de Covid à l’école et les règles de quarantaine en découlant, afin de réduire au minimum les fermetures de classe.
A la maternelle, les classes fermeront automatiquement à partir de cinq enfants diagnostiqués positifs (contre un actuellement), dès lors qu’à cet âge, le port du masque n’est pas obligatoire. La quarantaine sera limitée à cinq jours, contre dix aujourd’hui.
A l’école primaire, l’enseignement à distance peut être déclenché à partir du cinquième cas positif dans la classe, pour une durée de cinq jours (contre dix jours jusqu’à maintenant). Toutefois, les élèves ayant terminé le cycle de vaccination depuis moins de 120 jours ou rétablis du Covid depuis moins de 120 jours, pourront poursuivre l’école en présence avec l’utilisation d’un masque FFP2 pendant 10 jours.

Enfin, au collège et au lycée, avec un cas de positivité parmi les élèves, l'activité se poursuit pour tout le monde en présence avec l'utilisation du masque FFP2. A partir de deux cas positifs, ceux qui ont terminé le cycle de vaccination depuis moins de 120 jours ou qui sont guéris du covid depuis moins de 120 jours, pourront poursuivre l'activité pédagogique en présence, en portant un masque FFP2 pendant 10 jours. Pour tous les autres, les activités scolaires se poursuivront à distance pendant 5 jours.
Pour le retour à l’école après la quarantaine, un autotest sera désormais suffisant.

Circulation des étrangers en Italie facilitée

Face au vaste champs d’obligation du pass sanitaire renforcé, le gouvernement entend faciliter la venue des touristes étrangers en Italie n’ayant pas les mêmes règles dans leur pays.
Pour les personnes provenant d'un pays étranger, en possession d'un certificat de guérison ou de vaccination avec un vaccin autorisé en Italie, mais dans le cas où plus de six mois se sont écoulés depuis l'achèvement du cycle de vaccination ou de guérison, l'accès aux services et activités pour lesquels le pass sanitaire renforcé est requis sera malgré tout autorisé, à condition d’effectuer un test antigénique rapide (validité 48 heures) ou PCR (validité 72 heures). Cette règle s'applique également à ceux qui ont été vaccinés avec des vaccins non reconnus en Italie, mais toujours après avoir effectué un test antigénique ou PCR.
En clair, les portes sont ouvertes aux étrangers sur présentation d’un simple pass sanitaire de base (obtenu à l’issue d’un résultat négatif d’un test anti-Covid).

Rappelons que depuis le 1er février, les conditions de voyage pour entrer en Italie ont été assouplies. Les personnes vaccinées en provenance de l'Union européenne n'ont plus besoin de fournir un test négatif pour entrer dans la Péninsule. Le pass sanitaire européen reste toutefois en vigueur.

 

Les règles anti-Covid actuellement en vigueur en Italie

  • Le masque FFP2 est obligatoire dans tous les moyens de transports publics, les cinémas, théâtres ou encore dans les stades, jusqu’à la fin de l’état d’urgence (31 mars 2022).
  • Pass sanitaires de base et renforcé : différences et durée de validité

    Le pass sanitaire de base peut être obtenu avec le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 48h ou moléculaire de moins de 72h.

    Le pass sanitaire renforcé (super green pass en italien), est délivré 14 jours après avoir reçu la deuxième dose vaccin anti-Covid ou à défaut avoir été guéri dans les six mois.
    La durée de validité du pass sanitaire est de 6 mois, et illimitée après la troisième dose ou pour les personnes guéries après deux doses.
     

  • Le pass sanitaire renforcé est nécessaire dans :

- les transports : métro, tram, bus, bateaux, trains et avions
- les restaurants et les bars, aussi en extérieur
- les hôtels
- les musées, cinémas et théâtres
- les remontées mécaniques dans les stations de sports d’hiver
- les piscines, salles de sports, stades…
- les centres de bien-être et les centres thermaux
- les foires et centres de congrès
- A partir du 15 février : Au travail pour les plus de 50 ans, soumis à l’obligation vaccinale
 

  • Le pass sanitaire de base est requis :

- Au travail, pour les moins de 50 ans
- Depuis le 20 janvier, chez le coiffeur et dans les centres esthétiques
- Dans tous les magasins (sauf alimentaires)
 

  • Aucune certification n’est demandée :

-    Dans les supermarchés et magasins alimentaires,
-    les pharmacies et parapharmacies,
-    Les commissariats et les tribunaux,
-    Les structures sanitaires

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale