Mardi 20 octobre 2020

L’Italie proroge l’état d’urgence jusqu’au 15 octobre 2020

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 29/07/2020 à 17:07 | Mis à jour le 29/07/2020 à 17:16
Etat urgence italie

Du télétravail aux transports en passant par l’école, toutes les implications de la prolongation de l’état d’urgence en Italie, pour le gouvernement et les citoyens.

Approuvée par le Sénat puis par la Chambre des députés, la prolongation de l’état d’urgence en Italie, souhaitée parle président du Conseil Giuseppe Conte, va s’étendre jusqu’au 15 octobre 2020. Une décision contestée par l’opposition, au motif qu’elle élargit les pouvoirs du président du Conseil.
Après avoir été déclaré le 31 janvier 2020 pour une durée de 6 mois, l’état d’urgence devait prendre fin le 31 juillet dans la Péninsule. Giuseppe Conte a illustré lui-même devant le Parlement les conséquences rendant nécessaires la poursuite de l’instrument permettant de prendre des mesures immédiates pour faire face au risque sanitaire représenté par le Covid-19.

Concrètement, la prorogation permet d’instituer, si nécessaire, des « zones rouges » de confinement en cas de nouveaux foyers graves.

L’état d’urgence permet en outre de bloquer les liaisons (avions, trains et autres moyens de transports) afin d’interdire l’accès aux voyageurs provenant de pays considérés à risque. Suite à l’ordonnance du ministre de la Santé Roberto Speranza de juin dernier, c’est déjà le cas pour 16 pays : l’Arménie, Bahrein, Bangladesh, Brésil, Bosnie, Chili, Koweit, Macédoine du nord, Moldavie, Oman, Panama, Pérou et République Dominicaine. La quarantaine est par ailleurs imposée pour les ceux en provenance de Roumanie et Bulgarie.

De l'école au télétravail

A l’approche de la rentrée scolaire fixée au 14 septembre prochain, l’état d’urgence permet d’acheter tout le matériel nécessaire, tels que les masques, le gel désinfectant ou encore d’éventuels distanciateurs en plexiglass, sans passer par de longues procédures administratives, mais dans le respect des normes sur la concurrence.

Par ailleurs, en fonction de la surveillance hebdomadaire de la courbe épidémiologique, l’état d’urgence permet de modifier certaines règles en des temps rapides. Il donne ainsi notamment la possibilité de limiter l’accès aux centres sportifs, de rendre obligatoire si nécessaire le port du masque dans les lieux fermés ou en plein air lorsque la distanciation entre les personnes n’est pas possible.

Enfin, pour toute la durée de l’état d’urgence, les employés des secteurs publics et privés peuvent rester en télétravail selon les modalités définies avec l’entreprise. Dans l’administration publique, selon une norme du décret Relance, les employés peuvent poursuive le smartworking jusqu’au 31 décembre.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir