Vendredi 14 août 2020

Le mariage divise l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/11/2019 à 22:30 | Mis à jour le 25/11/2019 à 22:34
Photo : pxhere
Mariage italie

Pour la première fois en Italie, le nombre de célébrations de mariages civils dépasse celui des mariages religieux. Sauf dans le sud du pays, où la tradition reste très ancrée.

2018, une année particulière pour les mariages en Italie. Pour la toute première fois, les mariages civils ont été plus nombreux que les religieux, en représentant 50,1% du total des unions selon les données de l’Istat publiées. Pour autant, le rite religieux est encore largement préféré lors d’un premier mariage, note l’Institut. L’augmentation du nombre de mariages civils ne traduisent pas forcément une évolution des mœurs en Italie, mais une augmentation du nombre de deuxièmes mariages célébrés : 19,9% en 2018, contre 13,8% en 2008.
On note par ailleurs une forte disparité entre le Nord et le Sud de la Péninsule où sont respectivement célébrés 63,9% de mariages civiles, contre 30,4% dans les régions méridionales.
Les unions civiles ont en outre été moins nombreux par rapport à 2017. L’année dernière, seuls 2.808 couples du même sexe se sont unis, contre 4.376 l’année précédente. L s’agit pour la plupart d’hommes (64,2%), et surtout dans le nord-ouest (37,2%), alors qu’ils sont très peu nombreux au sud (8,6%) et dans les îles (5,5%)

Des premiers époux plus âgés

Sans surprise, l’âge des époux lors d’un premier mariage tend à augmenter. L’homme a en moyenne 33,7 ans lorsqu’il monte à l’autel, contre 31,5 ans pour la femme. En cause notamment, la baisse de la natalité enregistrée à partir des années 1970, qui a réduit sensiblement la population âgée entre 16 et 34 ans, rappelle l’Istat.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir