Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

En Italie, un plongeur féru d’archéologie découvre une cargaison vieille de 2000 ans

plongeur dans les fonds marinsplongeur dans les fonds marins
capture d’écran – Fabio Matacchiera
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 27 juillet 2022, mis à jour le 27 juillet 2022

Fabio Matacchiera, plongeur et professeur d’histoire, est tombé sur les vestiges d’un navire datant de l’antiquité au large des côtes italiennes des Pouilles. Selon les premières études, il se serait échoué après une tempête.

 

Seul un œil avisé aurait pu reconnaître ce trésor enfoui sous le sable et les algues. Fabio Matacchiera, professeur d’histoire passionné d’archéologie et de plongée scrute régulièrement les fonds marins à la recherche des traces de notre passé. Vendredi dernier, il a annoncé sa dernière découverte sur sa chaîne YouTube avec une vidéo explicative. Au large de Leporano, près de Tarente dans les Pouilles, il trouve plusieurs tuiles éparpillées entre les rochers et une ancre entièrement recouverte d’algues. Grâce à un GPS qui cartographie les fonds marins, il a pu délimiter toute la zone et répertorier une centaine d’objets. Le professeur d’histoire a collecté des échantillons et les a confiés à des scientifiques.
 
Après des analyses plus poussées, les archéologues ont confirmé la richesse historique de ces trouvailles. Selon leurs premières hypothèses, les tuiles étaient chargées à bord d’un navire qui transportait des matériaux de construction pour l’entretien des somptueuses villas dans le sud de l’Italie. Le bateau naviguait sur le golf de Tarente entre le Ier et IVème siècle après Jésus-Christ, soit durant l’Empire romain. Les photos et les mesures transmises par Fabio Matacchiera, ont permis à l’équipe de recherche de comprendre les causes du naufrage. L’ancre brisée prouve que le bateau a été pris dans une tempête et s’est probablement écrasé sur les rochers à cause de la forte houle.
 
Le passionné d’histoire n’en est pas à sa première découverte. Il faut dire que la mer Ionienne est un terrain de jeu très intéressant pour les amoureux de l’empire romain. Sur sa chaîne, il montre ses expéditions et son travail mené en collaboration avec la Soprintendenza Archeologica della Puglia. Pour le moment, le centre poursuit les analyses afin d’apporter davantage de réponses dans les semaines à venir.

 

Jocelyn Florent

lepetitjournal.com Milan
Publié le 27 juillet 2022, mis à jour le 27 juillet 2022

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024