Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2275

L’Italie, de nouveau leader mondial de la production de vin

Par Johanna Cappellacci | Publié le 09/09/2021 à 18:29 | Mis à jour le 09/09/2021 à 18:35
récolte de raisin dans les vignes

Les bonnes vendanges de 2021 permettent à l’Italie de maintenir sa place de leader mondial malgré une diminution de la production de 9 %. La France et l’Espagne connaissent des minimums historiques.

 

La saison 2021 s’annonce être « les vendanges de la relance » selon Ernesto Abbona, président de l’Union italienne des vins. Et pour cause, d’après les premières estimations, la production de vin en 2021 devrait atteindre les 44,5 millions d’hectolitres. C’est en-deçà des chiffres de 2020 (49 millions d’hectolitres) et surtout du niveau d’avant crise mais l’Italie se confirme malgré tout premier producteur de vin. Affaiblis par une météo particulièrement mauvaise, ses principaux concurrents européens enregistrent une forte diminution du rendement de leur activité. La France atteint un niveau historiquement bas avec 33,3 millions d’hectolitres de récolte soit une chute de 29 %, selon les chiffres fournis par le ministre de l’Agriculture. L’Espagne quant à elle, enregistre une baisse de 16 % de sa production de vin, avec un total d’environ 40 millions d’hectolitres.

La reprise de l’export

Le marché des exportations affiche également des signaux positifs., avec une hausse enregistrée de 11% en volume sur les cinq premiers mois de l’année. La France aussi a bénéficié de la reprise, avec une augmentation de 15% de ses exportations de bouteilles. Pour les deux nations, les Etats-Unis restent les premiers importateurs.

Une « rivalité » viticole France-Italie historique

La France et l’Italie entretiennent une amicale rivalité sur le terrain viticole, en se disputant la première place de producteur de vin du classement élaboré par l’organisation internationale de la vigne et du vin. La superficie des terres viticoles des deux pays transalpins est plus ou moins équivalente, alors que l’Espagne domine par sa surface de terres cultivées. C’est donc en général la météo qui joue à l’improviste les troubles fêtes, en faisant pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Reste que depuis 2015, la Botte parvient à maintenir sa position de premier producteur de vin. Quant aux exportations, l’Italie est également première en volume, mais la France l’est en valeur.

 

0 Commentaire (s) Réagir