TEST: 2275

Eurostat : En Italie, les récents diplômés peinent à trouver un emploi

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 18/11/2019 à 10:42 | Mis à jour le 18/11/2019 à 10:56
Photo : pixabay
Travail jeunes italie Pxhere

Le pourcentage des récents diplômés italiens qui travaillent a augmenté de 10 points depuis 2014, mais reste encore malgré tout très loin de la moyenne européenne, selon l’Eurostat.

Près de 60% des récents diplômés italiens travaillent, 3 ans après leur diplôme en poche en 2018. Si ce chiffre est en hausse de 10 points par rapport à 2014, il reste bien en-dessous de la moyenne européenne 83,5%), selon les dernières statistiques élaborées par l’Eurostat. Seule la Grèce offre une situation pire que celle de la Péninsule, avec 55,3% des jeunes âgés de 20 à 34 ans qui travaillent 3 ans après la fin de leur diplôme universitaire. Ils sont 75,5% en 2018 en France ; 90,3% en Allemagne.

Différences régionales

Sans surprise, la situation varie d’une région italienne à l’autre. En Vénétie, 75% des récents diplômés trouvent un emploi dans les 3 ans de la fin de leurs études. Ils ne sont que 29,1% en Calabre, et 30,1% en Sicile.

Un écart abyssal pour les femmes

En moyenne, 58,1% des femmes diplômées d’études secondaires supérieures travaillent dans les 3 ans de leur diplôme en Italie. Ce pourcentage masque bien des inégalités : elles sont 21,6% en Calabre, 82,6% dans la province de Bolzano et 72,9% en Lombardie.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale