Décret Coronavirus : 10 règles sur ce qui est autorisé et interdit

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/03/2020 à 21:59 | Mis à jour le 10/03/2020 à 22:19
Photo : @kadircelep Unsplash
Milan quarantaine

Depuis hier, le décret « Io resto a casa » (Je reste chez moi) met en quarantaine les Italiens sur l’ensemble de la Péninsule. Concrètement, qu’est-il autorisé et interdit de faire ? Vademecum

Que signifie « éviter tout déplacement » afin de rester au maximum chez soi ?
Le Département de la sécurité publique invoque avant tout la responsabilité de chaque citoyen : « Avant de sortir, il faut se demander si ce que l’on pense faire est strictement indispensable ou si en le faisant je m’expose à un risque de contagion, ou mets en danger d’autres personnes ».

 

Dans quelles conditions puis-je aller travailler ?

Le décret du président du Conseil permet la possibilité de sortir de chez soi pour des raisons professionnelles, même si cela implique de se rendre dans des communes différentes de son lieu de résidence, aussi pour les transfrontaliers qui travaillent en Suisse. Il reste toutefois nécessaire de pouvoir justifier son déplacement avec une auto-certification (téléchargeable ici). Le télétravail reste toutefois absolument recommandé.

Je peux aller faire mes courses ?

Outre les raisons professionnelles, le décret permet les déplacements pour motifs de santé et de premières nécessités comme aller faire ses courses (pharmacie ou alimentaires). Les magasins supermarchés et marchés restent donc ouverts. Il est donc possible de les fréquenter tout en maintenant la distance de sécurité d’un mètre. Les centres commerciaux quant à eux, restent ouverts pendant la semaine, mais ferment pendant le week-end. A noter : une seule personne par famille peut aller faire les courses.

Puis-je rendre visite à ma famille, voir mes amis ?

Les visites aux personnes âgées de sa famille sont autorisées exclusivement pour des raisons de santé, c’est-à-dire pour leur apporter des soins ou s’en occuper s’ils ne sont pas autonomes.
Il est par contre interdit d’aller déjeuner ou dîner chez ses amis ou autres membres de sa famille.

Où puis-je faire du sport ?

Toutes les activités sportives sont suspendues, tant dans les lieux publics que privés, stations de ski comprises. Les salles de sport, piscines, centres thermaux et de bien êtres, restent portes closes. Il reste toutefois possible de faire du sport en plein air, seul mais pas en groupe, en maintenant les distances de sécurité d’un mètre avec les autres personnes.

Quels magasins sont ouverts ?

Pour l’instant, bars et restaurants sont ouverts de 6h à 18h, sous réserve de pouvoir assurer la distance de sécurité. Les livraisons à domicile quant à elle, peuvent être effectuées au-delà de ces horaires. Les pubs peuvent également rester ouverts jusqu’à 18h mais uniquement pour assurer des services de restauration.
La région Lombardie a demandé la fermeture de toutes les activités commerciales


Je suis actuellement en vacances en Italie. Puis-je y rester ?

Le tourisme est absolument à éviter pendant la période de quarantaine. Les touristes qui se trouvaient déjà en vacances avant l’adoption du décret doivent limiter leurs déplacements qu’à leur trajet de retour sur leur lieu de résidence. Les structures hôtelières sont autorisées à maintenir leur activité de bar aussi après 18h, mais uniquement à leur clientèle.


Les transports fonctionnent-ils normalement ?

Les transports publics circulent, mais attention à respecter un mètre de sécurité avec les autres passagers. Les autoroutes sont ouvertes, tout comme les gares et les aéroports. Mais des contrôles sont effectués par les forces de police pour recueillir les auto certifications qui justifient les déplacements.

Reste que de nombreux pays ont annulé leurs liaisons avec l’Italie. Il s’agit notamment de l’Espagne, du Danemark, Autriche, Albanie, Maroc, Tunisie, Turquie, Malte et Canada. La Belgique a annulé une trentaine de vols. Les compagnies aériennes telles que Bristish Airways, Ryanair, Jet2, Wizz Air ont pris une décision similaire. Easyjet a annoncé l’annulation de ses vols entre le Royaume Uni et l’Italie jusqu’au 3 avril. Air France suspend tous ses vols de et pour l’Italie du 14 mars au 3 avril. Et jusqu’au 14 mars, seul un vol par destination sera assuré.

Le transport de marchandise quant à lui, n’est pas arrêté.

Quand reprendra l’école et l’université ?

Le décret prévoit la fermeture jusqu’au 3 avril, même si l’on parle déjà d’une réouverture après Pâques. Les écoles et universités s’organisent pur fournir des activités didactiques en ligne.

Cinémas, théâtres, musées...

Les activités culturelles sont suspendues dans tous les lieux tels que les cinémas, théâtres et musées. Les évènements, congrès et salons subissent bien sûr le même sort.

A part de quand est-il considéré que j’ai de la fièvre ?

Si la température corporelle dépasse les 37,5 degrés, il est fortement recommandé de rester chez soi et d’appeler le médecin afin de recevoir des conseils sur la marche à suivre. Toute personne ayant été en contact avec une personne positive au Coronavirus, même sans symptômes, doit se placer en quarantaine.

Qu’est-ce que je risque si j’enfreins les règles ?

Toute personne qui viole les dispositions du décret, risque une amende allant jusqu’à 206 euros. Des peines plus lourdes pourront être appliquées pour ceux qui tentent de fuir la quarantaine.

Non confiante dans les « demi-mesures », la Lombardie a demandé mardi, un durcissement des règles avec un couvre-feu absolu dans la région. Cela consisterait en la fermeture des bureaux et de tous les magasins, hormis les magasins d’alimentaire et les pharmacies.
Alors que la demande est à l’étude et dépendra de l’évolution des cas positifs au coronavirus, dans les faits, un magasin sur deux a déjà fermé à Milan. Selon Marco Barbieri, secrétaire général de Confcommercio Milano : « 50% des activités commerciales ont décidé, librement, de fermer ».

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale