Vendredi 17 septembre 2021

Trois escapades gourmandes en Italie du nord

Par Marie Jagu | Publié le 19/08/2021 à 22:39 | Mis à jour le 20/08/2021 à 11:17
paysage vignobles des Langhe en Italie

Pour les amateurs de gastronomie, voyager en Italie du nord est un vrai bonheur ! En effet, chaque région a sa propre identité qui se traduit entre autres dans l’assiette avec ses propres spécialités culinaires.

Mais l’intérêt d’un voyage culinaire va au-delà de la simple découverte de la gastronomie locale puisqu’il permet de rencontrer les locaux, connaître de nouveaux produits et modes de production, mieux comprendre l’histoire et les héritages culturels d’un endroit, vivre des moments de convivialité…   
Zoom sur 3 escapades gourmandes en Italie du nord : les Langhe, Parme et la Valtellina.

 

Première escapade gourmande : les Langhe

Située à 1h au sud de Turin, la région des Langhe est mondialement connue pour sa production de vin rouge et de truffe blanche. Avec sa campagne aux paysages enchanteurs, la région constitue une destination complète entre nature et gastronomie.
Les Langhe s’animent plus particulièrement de septembre à novembre lors des vendanges et de la Foire Internationale de la Truffe Blanche.
La zone est ponctuée de villages médiévaux à découvrir au rythme des dégustations culinaires qu’ils proposent : Barolo pour le vin, Alba pour la truffe blanche, Cortemilia pour la noisette. D’autres villages comme Grinzane Cavour, La Morra, Barbaresco et Bra valent également le détour.

Parmi tous les plats régionaux, voici trois spécialités locales à ne pas manquer :

-    Brasato al Barolo : Ragout de bœuf au Barolo (célèbre vin rouge de la région).
-    Agnolotti del plin : Ravioli remplis de viande, de légumes ou de fromage.
-    Vitello Tonnato : Tranche de veau accompagnée d’une sauce au thon.

Etant donné la richesse culinaire des Langhe, de nombreuses activités en lien avec la gastronomie sont possibles dans la région.

Voici donc trois idées d’activités à faire pour profiter un maximum de cet endroit.

-    Louer des vélos à la journée ou à la demi-journée pour parcourir les vignobles, profiter du grand air et visiter quelques-unes des caves que vous croiserez sur le chemin. On trouve plusieurs loueurs de vélos dans la région qui proposent à la fois des tours guidés ou la simple location de vélos pour un tour en autonomie.
-    Partir à la chasse à la truffe, avec un chasseur et son chien pour tenter de dénicher la fameuse truffe blanche, si recherchée. La recherche de la truffe blanche se fait d’octobre à décembre et celle de la truffe noire toute l’année sauf entre le 15 mars et le 15 mai.
-    Visiter le château de Grinzane Cavour, situé dans les hauteurs, ancienne demeure du comte Camillo Benso di Cavour, l'un des protagonistes de l'unification de l'Italie. On y trouve l’œnothèque régionale du Piémont et un petit musée ethnographique sur la gastronomie locale.

 

Château Grizane Cavour Italie

 

Deuxième escapade gourmande : Parme

Située entre Milan et Bologne, Parme est une ville très intéressante à découvrir. Elle abrite de nombreux musées et fut d’ailleurs élue capitale de la culture en 2020.
En termes culinaires elle n’est pas en reste puisque les produits phares de sa gastronomie, le Parmesan et le Jambon de Parme, sont mondialement connus. La ville a même été désignée par l’Unesco comme « City of Gastronomy ». Parme se trouve au cœur de la « Food Valley » italienne et représente bien la grande richesse de la gastronomie d’Emilie-Romagne, région détenant le record européen de produits DOP et IGP.
Parme est donc une ville à découvrir pour les amateurs d’art qui aiment faire une pause entre deux visites pour déguster un bon plat local dans l’une des nombreuses trattorie de la ville.

Parmi tous les plats régionaux, voici trois spécialités locales à ne pas manquer à Parme :

-    Torta fritta : rectangles de pâte frite pour l’apéritif.
-    Parmigiana : gratin d’aubergines, tomates et fromage dont l’origine est disputée avec la Sicile et la Campanie. [Découvrir la vraie recette de la Parmigiana]
-    Rosa di Parma : rôti de bœuf au Prosciutto, Parmesan et Lambrusco (vin).

La production de ces produits et mets typiques est l’objet d’un véritable artisanat et traditions d’élaboration qui sont intéressants à découvrir.

Voici donc trois idées d’activités à faire pour en apprendre davantage sur la gastronomie de Parme.

-    Participer à un cours de cuisine chez un local pour apprendre à cuisiner un plat de la région. Partager ensuite un moment convivial en dégustant ensemble le résultat.
-    Louer un e-bike à la journée ou demi-journée pour faire une excursion à Torrechiara, visiter le château et découvrir les vignobles et caves où naissent les « Vini dei Colli di Parma ».
-    Visiter une fromagerie pour découvrir l'art de la fabrication du Parmigiano Reggiano en finissant par une dégustation et un détour en boutique pour en rapporter chez soi et continuer le voyage culinaire.

 

ravioli et fromage italien

 

Troisième escapade gourmande : la Valtellina

Entre nature et gastronomie, la Valtellina est une destination parfaite pour les amateurs de sports outdoor qui aiment ensuite profiter d’un bon repas bien mérité arrosé d’un délicieux vin local. La région s’étend du nord du lac de Côme vers les Alpes proches de la frontière suisse, le long de la rivière Adda.
Les paysages de la Valtellina sont très variés, entre plaines, montagnes et petits villages. On y trouve une forte identité culinaire, influencée par sa situation montagneuse et sa proximité avec la Suisse. La zone est également réputée pour sa production de vin grâce aux 850 hectares de vignobles en terrasse.

Parmi tous les plats régionaux, voici trois spécialités locales de la Valtellina à ne pas manquer :

-    Pizzoccheri : tagliatelles à la farine de sarrasin accompagnées de chou, fromage et pommes de terre.
-    Polenta taragna : mélange de farine de sarrasin, farine de maïs et fromage.
-    Sciatt : crêpes croquantes remplies de fromage fondu.

Encore une fois dans cette région où la gastronomie est mise à l’honneur, il y a plein d’activités à faire autour des produits culinaires mais aussi des activités sportives en pleine nature pour éliminer une partie de la riche cuisine régionale.

Voici donc trois idées d’activités à faire lors d’un séjour culinaire dans la Valtellina.

-    Parcourir une partie du Sentiero Valtellina à vélo, itinéraire longeant le fleuve Adda sur 114 km entre Colico et Bormio qui permet de découvrir tranquillement la vallée et les différents points d’intérêt.
-    Visiter le Centro del Bitto Storico Ribelle, fromage AOP produit exclusivement dans les alpages pendant la période estivale et conservé en cave d’affinage parfois pendant 10 ans.
-    Partir sur la route des vins (Strada del vino) pour un itinéraire panoramique de 67 km au milieu de la plus grande zone de production de vin en terrasse d’Italie.

 

La singularité identitaire de chaque région italienne passe donc entre autres par sa gastronomie. Afin de découvrir au mieux les spécificités culinaires de chaque endroit, un bon moyen peut être d’opter pour un hébergement chez un producteur local pendant votre voyage. C’est ce que propose les Agriturismi. En choisissant ce mode d’hébergement, vous aurez sûrement l’occasion d’échanger avec des producteurs locaux qui vous feront goûter leur production et partageront quelques secrets de la région rendant votre séjour unique et mémorable !

 

Marie Jagu

Marie Jagu

Fondatrice de Escappa, Créatrice de voyages en Italie du Nord
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Milan

ETUDE

Étudier en Italie : guide complet

Le système universitaire italien diffère du français, de la forme des cours au coût des études. Pour tout comprendre à son fonctionnement, voici le guide complet de l’étudiant en Italie.