Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GASTRONOMIE – L’origine des tapas

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 02/04/2009 à 01:00 | Mis à jour le 04/12/2018 à 16:56
Photo : Tirée du domaine public https://unsplash.com/photos/J04BD4ysoh8
Tapas

C'est une particularité toute espagnole : un petit en-cas grignoté en accompagnement de l'apéritif. La diversité des recettes en a fait un véritable concept gastronomique.



Curiosité culinaire pour nombre de touristes de passage en Espagne, les tapas représentent à la fois un symbole national et un art de vivre. Qui n'a pas vécu la transhumance de bar en bar pratiquée au cours des longues soirées de tapeo, ne connaît pas l'âme du pays.
Plusieurs histoires courent sur l'origine des tapas, cet en-cas qui accompagne l'apéritif, généreusement offert dans une grande partie du pays. L'une des explications les plus courantes remonte au treizième siècle, sous le règne d'Alfonso X. Malade, le roi se serait vu recommandé de boire de régulières rasades de vin. Afin d'éviter les inconvénients de cette prise d'alcool, le souverain aurait accompagné la boisson de petits sandwichs. A son rétablissement, il aurait ordonné la généralisation de cette ration alimentaire dans les tavernes de Castille. Petit cours de langue : la tapa couvrait (tapaba en espagnol) les effets de l'alcool, d'où son nom.



Anchois au vinaigre ou chips bien grasses ?



Autre explication couramment admise : on utilisait autrefois un gros morceau de pain ou de jambon pour couvrir (tapar, donc) les verres, afin d'éviter que mouches et poussière ne s'y introduisent. Notons enfin cette version amusante : la tapa aurait été, sous le règne des Rois Catholiques, une manière de lutter contre les effets de l'alcoolisme au volant? des carrioles. Les consommateurs auraient eu l'obligation de manger la ration située au-dessus de leur verre, avant de pouvoir attaquer ce dernier et reprendre ensuite les commandes de leurs chars.
Quoiqu'il en soit, les tapas sont aujourd'hui incontournables au cours d'une sortie au bar. Et si d'une région à l'autre, les recettes et les coûts de la tapa varient, sa consommation forme aujourd'hui partie de la culture espagnole. Des anchois au vinaigre aux tripes à la madrilène, en passant par les boulettes de viande, les croquettes de jambon ou les vulgaires chips bien grasses, le plat servi en accompagnement au verre commandé, décidera souvent du bon déroulement du temps passé au sein d'un établissement.

 


Antoine Tesson 



Pour plus d'informations : http://es.wikipedia.org/wiki/Tapa_(alimento)

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet