Un mardi à la National Gallery

Par Maud Finance | Publié le 16/02/2021 à 18:33 | Mis à jour le 17/02/2021 à 10:55
Photo : Maud Finance
national gallery londres portraits

Cette semaine, la rédaction vous dresse la liste des incontournables musées londoniens. Un jour un musée, deuxième épisode : la National Gallery.

Si vous êtes déjà venus visiter notre belle ville de Londres, impossible d’être passé à côté du grand dôme qui surplombe majestueusement l’incontournable place de Trafalgar Square. Pour ma part, je dois l’avouer, contrairement au British Museum, il n’est pas le premier musée dans lequel je me suis précipitée. Shame on me ! Mais voilà : mon humble égo en a pris un coup lorsque j’ai lu dans mon cher guide touristique (qui ne me quitte pas, vous l’aurez remarqué) que je ne pouvais me revendiquer Londonienne si je n’avais pas pris la peine de me rendre dans ce temple de l’art. Et pour cause ! A la fois contemporain et ancien, ce site vous laissera bouche-bée autant par l’exposition de ses tableaux qui ont traversé le temps que par son architecture qui n’aura de cesse de vous surprendre tout au long de votre visite. Voici un petit amuse-bouche, le temps que nous puissions à nouveau sortir, assouvir notre curiosité, nous promener, voyager… bref, vivre quoi !

 

La National Gallery côté Histoire

Vous devez noter une chose qui différencie la National Gallery de ses homologues européens : contrairement au Louvre ou au musée Prado à Madrid, l’institution britannique n’est pas composée d’œuvres royales qui furent par la suite nationalisées par l’Etat. En 1824, le gouvernement britannique permet à la galerie nationale d’ouvrir ses portes en achetant 38 peintures aux héritiers de John Julius Angerstein, un courtier en assurances. Ce sont là les premiers pas de la National Gallery dans le monde de l’art.

Sa collection est composée de peintures allant de l’an 1250 à 1900. Deux tiers des œuvres qu’elle présente sont issues de dons privés, et tous les courants de peintures artistiques sont représentés de la fin du Moyen-Âge et de le Renaissance, jusqu’à l’impressionnisme.

 

La National Gallery côté chiffres

La collection du musée contient 2 300 œuvres qui appartiennent aujourd’hui à l’Etat britannique. Comme presque tous les musées de Londres, l’entrée est donc gratuite. En termes de visites, la National Gallery talonne de près le British Museum sur l’année 2018 et tourne elle aussi autour des 6 millions d’admirateurs à l’année.

 

Les pièces maîtresses de la National Gallery

Voici venu le temps de vous montrer ma sélection personnelle des incontournables de la National Gallery. Mon « number one » est bel et bien La Gare Saint-Lazare de Oscar-Claude Monet (et non, pas seulement parce qu’il est dessiné par un pinceau français !). Cette toile impressionniste de 1877 fait partie d’une série de 12 autres tableaux qui représentent la gare parisienne à différents moments de la journée. Connu pour ses peintures illustrant des paysages, Monet nous prouve finalement qu’il sait s’imprégner de n’importe quelle ambiance, aussi bien rurale qu’industrielle.

monet gare saint lazare peinture

 

Retour vers le passé : faites un saut dans le temps pour admirer le réalisme des célèbres Epoux Arnolfini, peints en 1434 par le flamand Jan van Eyck. Ici, nous ne sommes plus sur un support de toile mais de bois. Nous savons finalement peu de chose sur cette œuvre bien que l’une des hypothèses serait que le peintre ait été témoin du mariage secret d’un riche marchand toscan, plus ou moins contraint à l’union comme en témoigne le ventre rebondi de la femme sur le tableau, qui indiquerait une grossesse hors-mariage. 

van eyck arnolfini peinture

 

Enfin, comment parler de la National Gallery sans mentionner Champ de blé avec cyprès peint par le grand Vincent Van Gogh. L’œuvre complète est composée de trois tableaux similaires réalisés en 1889 dans le sud de la France. Si le point de vue est le même pour les trois œuvres, les couleurs, elles, ne sont pas dans les mêmes tonalités. La version exposée à Londres est par exemple bien plus claire que celle exposée au MET de New York.

van gogh champ blé cyprès peinture

 

 

Nous vous disions il y a quelques jours que la National Gallery avait elle aussi relevé le défi de proposer une visite en ligne de sa collection. Une belle avant-première, en attendant de pouvoir visionner ces chefs d’œuvres de vos propres yeux !

Pour toujours plus de découvertes londoniennes, vous pouvez également nous suivre sur Instagram : au programme cette semaine, testez vos connaissances sur les plus beaux musées de Londres !

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale