TEST: 2269

Présidentielles USA : résultats très serrés, états pivots déterminants

Par Pauline Berger | Publié le 04/11/2020 à 13:28 | Mis à jour le 10/12/2020 à 14:12
Photo : phillip goldsberry - unsplash
résultats élections américaines 2020

Quel que soit le candidat vainqueur, un élément positif est à souligner dans le déroulement de ces élections présidentielles 2020 : le réveil de la démocratie américaine.

Une élection très suivie au Royaume-Uni

Boris Johnson attend sûrement avec impatience les résultats des présidentielles américaines 2020. Nous l'avions déjà évoqué dans cet article, la relation entretenue par les États-Unis avec l'Union Européenne sera loin d'être similaire en fonction du locataire du Bureau Ovale. Les Français du Royaume-Uni sont donc tout aussi anxieux que le peuple américain, alors que le dépouillement se poursuit et dévoile des résultats très serrés.

L'enthousiasme politique de la population

100 millions de citoyens avaient déjà voté par correspondance avant la date butoir du 3 novembre, un nombre trois fois supérieur à celui recensé en 2016. L'épidémie a bien sûr eu un rôle à jouer dans ce chiffre, mais nous pouvons affirmer que cette élection est singulière de par le climat de tension dans laquelle elle se joue, alimenté par la présidence Trump qui n'a cessé d'agrémenter des polémiques sociétales divisant la population.

Cet enthousiasme politique est néanmoins à mettre en perspective avec l'augmentation importante des ventes d'armes avant le jour-J, du côté républicain comme démocrate. C'est sans compter les menaces du président Trump de ne pas respecter le résultat des élections s'il estime, selon des arguments frauduleux qu'on lui connaît déjà bien, que l'organisation du vote a été truquée.

Le rôle décisif des swing states, ou états pivots

Les derniers bureaux de vote ont fermé en Alaska à 7h du matin, heure de Paris. Le comptage des voix est en cours, chaque État ayant un calendrier électoral spécifique. Ajouté au grand nombre de votes par correspondance, cela implique que les résultats définitifs ne seront pas connus avant quelques jours.

Cela n'a pas empêcher le président Trump de revendiquer sa victoire anticipée. Dans une allocution donnée ce matin, il a même menacé de saisir la Cour Suprême si son succès politique n'est pas reconnu. Pourtant, à l'heure actuelle, Joe Biden comptabilise 238 électeurs, contre 213 pour le président sortant.

Cette avancée du candidat démocrate ne signifie cependant pas grand-chose tant que les états pivots, tels que Michigan, la Caroline du Nord, le Wisconsin, la Géorgie, et la Pennsylvanie n'ont pas révélé leur résultat final. Ceux-ci seront décisifs, car ces territoires ne revêtent pas traditionnellement une couleur politique plus qu'une autre. Ils sont donc susceptibles d'être remportés par chacun des deux grands partis, contrairement à des états comme New-York par exemple, à tendance démocrate depuis plusieurs décennies.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale