Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2269

Le port du masque restera obligatoire dans les transports londoniens

Par Maël Narpon | Publié le 14/07/2021 à 14:09 | Mis à jour le 14/07/2021 à 14:28
Photo : Edward Howell - Unsplash
Une personne portant un masque dans un bus londonien

Dans un communiqué de presse, Sadiq Khan annonce avoir demandé à Transport for London (TfL) de continuer à appliquer l’obligation du port du masque dans les bus, le métro et tout autre train du réseau ferroviaire de la capitale après le 19 juillet.

 

TfL est donc sur le point d’annoncer la nouvelle tandis que la plupart des compagnies aériennes ont déjà annoncé conserver cette mesure comme condition sine qua non d’entrée dans leurs appareils. Eurostar en a d’ailleurs fait de même. Cette annonce survient alors que les syndicats et les organismes de l’industrie du bus avaient attaqué le gouvernement pour sa communication confuse concernant le port du masque dans les transports.

 

L’obligation maintenue car jugée nécessaire

Le maire de Londres répète que le port du masque reste un des moyens les plus simples pour freiner la propagation du virus, sachant qu’une personne sur trois l’ayant contracté n’affiche pas de symptômes apparents. Ce que rappelle aussi le Scientific Advisory Group for Emergencies (SAGE), dont les données démontrent la nécessité de porter un masque en intérieur, où la distanciation n’est pas possible. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) demande aux personnes doublement vaccinées de continuer à respecter au même titre cette restriction, notamment en raison de la contagiosité du variant Delta.

« Je ne suis pas prêt à rester les bras croisés et à mettre en danger les Londoniens et le redressement de notre ville. C'est pourquoi, après mûre réflexion, j'ai décidé de demander à TfL de maintenir l'obligation pour les passagers de porter une protection faciale sur tous les services TfL lorsque la réglementation nationale changera », a déclaré Sadiq Khan.

Le communiqué souligne que cette mesure rassure la majorité des londoniens empruntant les transports, qui souhaitaient voir l’obligation de porter un masque conservée après le 19 juillet

Le maire a par ailleurs demandé à TfL de mettre en place des mesures appropriées pour s’assurer du bon port du masque dans les taxis et autres véhicules de location privés par les chauffeurs et les clients, à moins qu’ils bénéficient d’une exemption.

 

Des changements infimes dans les faits

Dans les transports de la capitale britannique, le non-respect du port du masque ne conduira désormais qu’à un refus d’entrée ou de service pour les réfractaires. Aucune amende ne sera distribuée ni aucune poursuite engagée.

Au cours de l’année écoulée, TfL a déclaré avoir empêché quelques 212 000 personnes de monter à bord de leurs transports jusqu’à ce qu’elles acceptent de porter un masque. Dans le même temps, 14 000 individus se sont vu refuser l’entrée dans les transports, dont 3200 ont dû être expulsés des services. Cependant, seuls 4300 avis de contravention ont été émis depuis la mise en place de cette restriction.

Andy Byford, le commissaire aux transports de Londres, a déclaré : « Je tiens à remercier la grande majorité des personnes qui utilisent nos services, qui ont suivi les règles et ont contribué à contrôler le virus et à assurer la sécurité des autres et de notre personnel. »

 Il en profite pour insister sur les moyens et les efforts fournis pour assurer la sécurité des passagers. « Le réseau de transport est plus propre que jamais, avec un régime de nettoyage renforcé, des produits de nettoyage de qualité hospitalière, des désinfectants pour les mains largement disponibles et des lampes à UV sur les rampes d'escaliers mécaniques pour tuer les virus. », se félicite-t-il.

 

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Étudiant en journalisme à Londres, précédemment en erasmus à Athènes. Baigner chaque jour dans une autre culture est ce qu'il y a de plus enrichissant à mes yeux. Un rien m'intéresse.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision

Sur le même sujet