Mercredi 30 septembre 2020

Londres : un locataire sur quatre peine à payer son loyer

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 12/08/2020 à 15:25 | Mis à jour le 12/08/2020 à 15:37
Photo : Jaya Haych - UNSPLASH
appartement louer locataire 23

Le gouvernement avait interdit aux propriétaires d’expulser leurs locataires en cas de loyer non payé afin de venir en aide aux résidents britanniques. Cependant, cette mesure prendra fin dès le 23 août. Le maire de Londres, Sadiq Khan s’est tout de suite inquiété. Selon lui, le gouvernement devrait agir rapidement pour éviter un "tsunami d’expulsions ». Il propose de reporter la date limite de l’interdiction d’expulser des locataires. « Ce serait une tragédie si des milliers d'autres se retrouvaient sans abri », a-t-il déclaré.

Une nouvelle étude réalisée par le City Hall et YouGov a estimé qu'un locataire sur 12 dans la capitale a pris du retard sur une partie ou la totalité de son loyer depuis le début du confinement, soit environ 180 000 adultes à Londres. Selon le sondage, 374 000 personnes supplémentaires craignent de prendre du retard.

Un porte-parole du ministère du Logement, des Communautés et des Gouvernements locaux a déclaré: « Nous fournirons un soutien approprié à ceux qui ont été particulièrement touchés par le coronavirus lorsque la procédure judiciaire recommencera, y compris l'obligation pour les propriétaires de fournir plus d'informations sur la situation de leurs locataires lorsqu'ils demanderont une expulsion, avec des juges en mesure d'ajourner une affaire si ces informations ne sont pas fournies. »

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet