Mercredi 25 novembre 2020

L’hôpital St George’s de Londres reçoit une aide inattendue

Par Fiona Barrile | Publié le 27/03/2020 à 15:10 | Mis à jour le 27/03/2020 à 15:17
Photo : Critical NHS
groupe volontaires Londres repas hôpital St George's

L’hôpital St George’s de Londres, le plus grand service de soin du sud-ouest de la capitale, reçoit depuis la semaine dernière, l’aide bienvenue d’un groupe de volontaires londoniens.

 

L’hôpital St George’s de Londres compte environs 9 000 employés. Et face à la crise du Covid-19, la majorité est sous pression et passe plus de temps à s’occuper des patients que d’eux-mêmes. Mais, suite à l’appel d’une infirmière demandant si quelqu’un pouvait « déposer une boite de biscuit ou autre, qui pourrait leur servir de casse-croûte », un groupe de volontaires londoniens s’est formé, afin de leur venir en aide.

Le principe

Le groupe s’appelle Critical NHS. Mis en place par Niall Barret et Janneke Diamel, un couple marié gérant d’une agence de golf et de voyages, il récupère des repas — gratuitement ou à bas prix — auprès de pubs et restaurants locaux, espérant ainsi aider les petits business, à survivre à cette crise. La nourriture est ensuite délivrée trois fois par semaine, à l’unité de soins intensifs de l’hôpital. Là-bas, ils sont distribués aux infirmières, ambulanciers, gardiens et autres employés.

Un grand succès

Cette initiative a reçu un grand succès, dès le début. En seulement quatre jours, le compte de financement communautaire lancé sur PayPal, avait amassé plus de 20 000 livres sterling ! Grâce à toutes ces donations, Critical NHS souhaite mettre en place une banque alimentaire à St George’s, où les soignants pourront avoir des pâtes, des œufs, du lait ou d’autres fournitures essentielles, comme des tampons. Le groupe garde également de l’argent pour payer des chambres d’hôtel aux infirmières qui ne peuvent pas rentrer chez elles, après le travail.

À présent, cette initiative a retenu l’attention d’autres hôpitaux londoniens, qui ont à leur tour fait appel à l’aide de Critical NHS.

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet