Jeudi 18 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les nouveaux pouvoirs controversés de la police londonienne

Par Claire-Marie Germain | Publié le 11/06/2019 à 15:43 | Mis à jour le 26/06/2019 à 17:29
police Londres fouilles contrôles d'identité

Pour réduire les crimes violents à Londres, Scotland Yard multiplie les fouilles et contrôles d’identité. En 2018-2019, ces procédures sont cinq fois plus courantes qu’en 2017-2018 dans la capitale britannique.

Au début de l’année, Sajid Javid, le ministre de l’intérieur a élargi la portée de la section 60 du Code Pénal , qui permet à la police d’arrêter et de fouiller une personne. Plus besoin de soupçonner une situation violente pour intervenir. Les agents peuvent désormais arrêter et fouiller une personne sans « soupçon raisonnable ». Plus besoin non plus de l’autorisation d’un officier supérieur. Ces nouveaux droits sont censés aider à endiguer l’épidémie d’attaques aux couteaux à Londres.

Mais la situation pose problème à de nombreuses associations de défense des droits, qui dénoncent une stigmatisation systématique de certaines communautés. Katrina French, la directrice générale de l’ONG StopWatch déclare au Guardian : « Les hommes noirs ont huit ou neuf fois plus de chances de se faire arrêter que les blancs. » Une injustice susceptible de créer des tensions raciales dans la capitale.

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet