Les Eternels censuré dans les pays du golfe à cause d’une “scène homosexuelle”

Par Lili Auriat | Publié le 05/11/2021 à 15:31 | Mis à jour le 05/11/2021 à 15:39
Photo : Capture d'écran Youtube
Les Éternels

Le dernier Marvel, « Les Éternels », a été interdit en Arabie Saoudite, au Qatar et au Koweït après que Disney ait refusé de couper une « scène homosexuelle ».

 

Le tournage du dernier blockbuster Marvel a débuté en juillet 2019 à Londres au Pinewood Studios de Buckinghamshire. Dans le film, vous pourrez aussi apercevoir le quartier de Camden Town, le musée d’histoire naturelle de l’université d’Oxford et le parc Hampstead Heath. Les Eternels sort aujourd’hui en salles aux États-Unis et réunit des incontournables du cinéma britannique comme Richard Madden, Gemma Chan, Kit Harrington et même Harry Styles.

S’il est attendu avec beaucoup d’impatience par les fans, et a déjà engrangé un box-office de 7,6 millions de dollars aux États-Unis, il ne sera pas diffusé dans les pays du golfe.

 

Disney refuse de couper la scène « problématique »

Une scène où deux personnes du même sexe s’embrassent a posé problème en Arabie Saoudite et au Qatar, où l’homosexualité est toujours passible de peine de mort. La réalisatrice Chloe Zhao, qui a remporté l'Oscar de la meilleure réalisatrice cette année pour son film Nomadland, a réaffirmé son désir de « ne modifier aucune scène pour apaiser les censeurs. »

L’acteur américain Haaz Sleiman, né aux Émirats Arabe Unis et ouvertement homosexuel, a expliqué à Variety que conserver cette scène du baiser était « salvateur » pour « des enfants, des jeunes homosexuels, qui sont victimes d'intimidation, se suicident et ne se voient pas représentés (...) Maintenant, ils peuvent l’être. »

 

Le film Marvel « interdit au moins de 18 ans » à Singapour

À Singapour, Les Éternels est également devenu le premier Marvel a porté la mention « interdit au moins de 18 ans » à cause de « références homosexuelles ». Une restriction d’âge qui intervient pour un simple baiser alors que le film montre également une scène de sexe entre deux personnages hétérosexuels qui ne semble, elle, pas choquer.

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale