Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2269

Les 18-29ans assurés de se voir proposer les vaccins Pfizer ou Moderna

Par Maud Finance | Publié le 08/04/2021 à 18:27 | Mis à jour le 08/04/2021 à 19:16
Photo : Tonik - Unsplash
doses vaccins pfizer moderna

Après les suspensions du vaccin Astra Zeneca par plusieurs pays européens en raison de possibles risques de thromboses, le Royaume-Uni concentre à son tour les efforts de ses autorités scientifiques afin de se pencher sur les effets secondaires potentiels.

A la fin du mois de mars, l’Agence de réglementation des médicaments britannique avait révélé que 79 personnes vaccinées avaient souffert de caillots sanguins. 19 d’entre-elles en étaient par la suite décédées. Bien que la preuve du lien entre le vaccin et ces complications ne soit toujours pas avérée, Matt Hancock déclarait il y a quelques heures que les 18-29 ans réticents à la vaccination au sérum d’Oxford auraient la possibilité de choisir entre les vaccins Pfizer ou Moderna. Le Secrétaire d’Etat à la Santé a tenu à souligner que la nation disposait d’ores et déjà de « plus qu’assez de doses Pfizer et Moderna pour couvrir les 8,5 millions de personnes restantes âgées de 18 à 29 ans si nécessaire. »

L’Agence de régulation des médicaments de l’UE a, elle, tenu à souligner que les avantages de la vaccination à l’aide du produit Astra Zeneca restent supérieurs aux risques. L’OMS ajoute que même si le lien entre les caillots et l’injection reste « plausible », il n’est à ce jour pas confirmé et les effets secondaires graves restent « très rares ».

Aujourd’hui, rappelons que près de 200 millions de personnes dans le monde ont reçu une première injection du sérum immunitaire britannique.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet