Le statut des représentants des Français de l’étranger menacé ?

Par Colin Porhel | Publié le 16/03/2021 à 15:13 | Mis à jour le 16/03/2021 à 15:19
Photo : Alex Carmichael - Unsplash
Suppression parlementaires français

Dans le cadre du projet de loi constitutionnelle nº 3787 complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement, huit députés du groupe Les Républicains (LR) ont déposé, vendredi 5 mars, un amendement visant à abroger le statut des parlementaires des Français établis hors de France. Leur proposition a été rejetée par l’Assemblée nationale.

 

Selon eux, « ni l’Allemagne, ni le Royaume-Uni, qui disposent pourtant d’un indice de démocratie plus élevée que notre pays n’ont instauré de représentation spécifique au Parlement pour leurs ressortissants établis à l’étranger ». Par ailleurs, les Français établis hors de France « ne sont pas soumis aux mêmes obligations que les autres Français. Il semble donc incohérent que ces Français puissent élire un député qui représente ensuite la Nation tout entière et qui pourra faire voter des obligations que ses électeurs n’auront pas à respecter », ont-ils affirmé.

Cela n’a pas manqué de faire réagir Alexandre Holroyd, député de la 3e circonscription des Français établis hors de France : « les millions de Français qui décident de construire leur vie à l'étranger apprécieront cette proposition, issue du rang des Républicains, qui témoigne du peu de cas et du peu de considération que ceux-ci ont pour nos compatriotes établis à l'étranger ».

Rappelons que les prochaines élections consulaires touchant directement les Français de l’étranger, prévues initialement au printemps 2020, ont été décalées au 30 mai 2021 en raison de la crise sanitaire. Dix bureaux de vote seront installés à Londres, même si les ressortissants français pourront également choisir de voter sur internet du 21 au 26 mai.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale