Vendredi 16 avril 2021

Le port du masque dans la rue bientôt obligatoire en Angleterre ?

Par Marie Lagache | Publié le 12/01/2021 à 19:11 | Mis à jour le 12/01/2021 à 19:21
Photo : Nick Fewings-Unsplash
Port Masque Covid Angleterre

Le variant britannique du coronavirus est considéré comme plus transmissible et serait à l’origine de l’augmentation du nombre de cas en Angleterre. Mais cette nouvelle souche du Covid-19 pourrait aussi causer une évolution des mentalités et du caractère obligatoire ou non du port du masque.

Il serait temps que ça change ! La sphère publique s’interroge actuellement sur un possible resserrement des restrictions du confinement en Angleterre face à l’évolution alarmante de la pandémie de Covid-19 dans le pays. Parmi les mesures évoquées en cas de durcissement du verrouillage se trouve un élargissement de l’obligation du port du masque.

La législation mise en place jusqu’à présent par le gouvernement ne s’applique qu’aux espaces publics intérieurs, comme les commerces et les transports en commun. Une grande différence avec la France, où l’obligation du port du masque s'étend aux lieux extérieurs dans de nombreuses zones du territoire. Un modèle qui va peut-être inspirer l'Angleterre.

Les autorités britanniques envisageraient de rendre le port du masque obligatoire en cas de rassemblement ou dans les environnements bondés en plein air. D’ici que nous y parvenions, Chris Whitty, médecin-chef de l'Angleterre, mise sur le bon sens anglais et a déclaré sur la BCC il y a quelques jours : “dans certaines situations, il pourrait être un peu plus logique pour les gens d’envisager de porter un masque”.

Un changement qui nous vient des Britanniques eux-mêmes

Une application plus stricte des mesures déjà existantes a en tout cas déjà été sollicitée. Quatres des plus grandes chaînes de supermarchés britanniques, Tesco, Asda, Morrisons et Sainsbury, ont annoncé que leurs commerces refuseront l’entrée aux clients qui ne portent pas de masque. Une mesure demandée et saluée par Matt Hancock, secrétaire à la Santé, en conférence de presse. Jusqu’à maintenant, un certain laxisme pouvait être observé dans ces établissements quant à cette obligation de porter un masque et de respecter la distanciation sociale.

Borough Market à Londres devient quant à lui le premier espace extérieur à rendre légalement obligatoire le port du masque, tant pour ses clients que pour les vendeurs. Ce marché alimentaire et de boissons de la capitale britannique reste ouvert pendant le confinement en tant que “détaillant essentiel”, mais se limite à la vente à emporter. “Je pense que nous devons juste être responsables” a déclaré Kate Howell, directrice du développement du site, au Daily Telegraph.

Les avancements vis à vis de l’obligation du port du masque en Angleterre pourraient donc bien ne pas venir de l'exécutif, par le biais de nouvelles obligations promulguées, mais plutôt d’une évolution de nos mentalités en tant que citoyens, impulsée par les établissements britanniques eux-mêmes. En tout cas, il y a du changement dans l’air, et nous pouvons le sentir venir même avec le masque !

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?

Sur le même sujet