Samedi 16 janvier 2021

Le choix de placer Londres dans le Tier 2 interroge

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 27/11/2020 à 18:08 | Mis à jour le 27/11/2020 à 18:15
Photo : Adam Niescioruk - Unsplash
choix placement londres tier 2

Le second confinement, prenant fin la semaine prochaine, ne semble pas avoir eu l’effet véritablement attendu. Des responsables politiques aux gérants des pubs londoniens, l’incompréhension, voire la colère se font entendre.

 

Selon la presse, 70 élus conservateurs menacent de ne pas voter le plan de déconfinement proposé par Boris Johnson. Ils le jugent « autoritaire ». Pour une partie du public, les nouvelles mesures posent des questions sur l’utilité et l’efficacité du confinement.

L’ensemble des commerces fermés pendant celui-ci pourront rouvrir leurs portes et recommencer à accueillir du public à l’exception des bars et pubs qui ne proposent pas de repas. Hors, ces établissements étaient autorisés à accueillir leurs clients avant le confinement. De quoi désemparer les commerçants à qui l’on avait promis quelques semaines de fortes restrictions dans le but de retrouver une activité plus normale par la suite.

De plus, certaines zones du pays, placées dans le Tier 3, enregistrent des chiffres de contaminations moins importants que Londres. La crise entre les représentants politiques du nord de l’Angleterre et les autorités basées à Londres va donc probablement connaître un nouvel épisode dans les jours à venir même si le maire du Grand Manchester, jusqu’ici très critique des décisions du gouvernement s’est dit en accord avec la décision de placer sa ville dans le plus haut niveau de restrictions.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet