TEST: 2269

Le Britannique Just Eat se met au salariat et bouleverse le genre

Par Marie Lagache | Publié le 04/02/2021 à 21:02 | Mis à jour le 05/02/2021 à 11:54
Photo : William Murphy-flickr
JustEat Deliveroo UberEat

L’entreprise britannique Just Eat va embaucher ses premiers livreurs en CDI et ainsi ouvrir la porte à un nouveau modèle économique pour les services de livraison.

Et si les Britanniques bouleversaient le modèle économique des plateformes de livraison de repas ? A ne jamais vouloir faire comme les autres, autant s’impliquer jusqu’au bout ! Vous avez forcément déjà vu passer la publicité avec Snoop Dogg ou croisé un livreur habillé en orange fluo dans Londres. La société britannique Just Eat continue son ascension face aux autres services de restauration comme Deliveroo ou Uber Eat. L’entreprise vient même de démarrer une véritable guerre éthique.

Le Journal du dimanche a révélé que la filiale française de Just Eat va se mettre au salariat en embauchant 4 500 coursiers en CDI pour 2021 à travers l’Hexagone. Une action déjà annoncée par le directeur de la société l’été dernier dans une interview à la BBC. Jitse Groen avait alors fait part de son intention de ne plus avoir recours aux travailleurs indépendants en Europe. Le Royaume-Uni pourrait alors très vite connaître les mêmes changements.

 

Un autre modèle est-il possible pour Deliveroo et Uber ?

Mais cette décision représente-t-elle un coup de communication ou une authentique évolution ? Depuis plusieurs années, les revendications syndicales autour du traitement des livreurs à domicile grandissent. Les plateformes comme Deliveroo font en effet appel à des travailleurs indépendants, dans une situation souvent très précaire, pour opérer. Cette "Uberisation" de la société a permis aux géants de la restauration de voir leur business grandement augmenté depuis le début de la pandémie.

Just Eat a aussi connu une forte croissance cette année, selon les chiffres du Guardian à la mi-janvier, avec une hausse de près de 400% des commandes au Royaume-Uni sur la fin 2020 par rapport à la même période en 2019. Néanmoins, la société britannique souhaite maintenant se différencier par son engagement. Les nouveaux travailleurs embauchés pourront, à la différence des anciens indépendants, bénéficier d’une couverture sociale, d’horaires, de perspectives d’évolution, d’avantages sociaux et seront payés à l’heure et non plus à la course.

La plateforme parie sur un autre modèle économique pour les services de livraison de repas, plus soutenable, éthique et reposant sur un véritable droit du travail. Just Eat laisse espérer à beaucoup de livreurs la possibilité d'un autre système. Il ne reste plus qu'à attendre de voir si l'initiative de la filiale française se développe dans d’autres pays dont le Royaume-Uni et si les autres entreprises suivront. Les Britanniques amorcent le changement !

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale