Mardi 19 janvier 2021

La crise du Covid a plongé 700 000 Britanniques dans la pauvreté

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 01/12/2020 à 17:46 | Mis à jour le 01/12/2020 à 17:53
Photo : Pujohn Das - Unsplash
augmentation pauvreté royaume uni

Le nombre de Britanniques vivant sous le seuil de pauvreté est passé de 14,4 millions avant la crise du Covid-19 à 15,2 millions.

 

C’est le think-tank londonien Legatum Institute qui avance ces chiffres dans un rapport publié en début de semaine et disponible ici. D’après les conclusions de celui-ci, environ 700 000 personnes ont basculé sous le seuil de pauvreté au Royaume-Uni à cause de la crise du Covid-19. Parmi eux figurent près de 120 000 enfants. Les catégories les plus touchées par cette crise sont les jeunes et les travailleurs des secteurs de la restauration et de la vente.

Le think-tank utilise un ensemble de données comme les chiffres du chômage ainsi que les statistiques sur les revenus des ménages pour établir ses projections en attendant les données officielles sur l’année 2020 qui ne devraient pas être publiées avant 2022. Le seuil de pauvreté au Royaume-Uni s’établit à 60 % du revenu moyen. Pour un parent seul avec deux enfants cela correspond à 325 livres par semaine, 439 livres pour un couple avec deux enfants et 329 livres pour un couple de personnes âgées. Le Legatum Institute estime que 270 000 des 700 000 nouveaux pauvres gagnent moins de 50 % de ces sommes.

L’étude souligne néanmoins l’effet positif des mesures d’urgence du gouvernement comme le dispositif de chômage partiel ou l’augmentation du universal credit. Sans celles-ci, le nombre de nouveaux pauvres aurait été multiplié par deux. Ces mesures ont même permis une diminution de la pauvreté dans certaines catégories de la population comme les familles monoparentales ou les chômeurs.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet