Jour 9 : La Bellevue de l’estuaire avec mon carrelet blanc

Par Luther Beaumont | Publié le 09/12/2020 à 21:29 | Mis à jour le 09/12/2020 à 21:35
Photo : Thibault Lavergne
Thibault Lavergne The Wine Story Club vin blanc Château La Rose Bellevue

Noël approche et nous allons tous beaucoup trop manger. Alors pour ne pas avoir à grignoter les chocolats de l’Avent, la rédaction vous propose son propre calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, retrouvez au sein de nos articles quotidiens une fabuleuse histoire de vins.

Notre conteur de vins Thibault Lavergne devient aujourd’hui notre copain de vins. Il nous fait découvrir sa région natale et une partie des enchantements qui l’entourent en pêchant un peu au hasard les anecdotes qui lui viennent à l’esprit. Sans hameçon et dépourvu d’appâts, tout comme ces pêcheurs de l’estuaire de la Gironde qui depuis des siècles lèvent régulièrement toutes les trois minutes leurs petits filets, il nous raconte l’histoire d’un hydromel de copains. Celle d’un vin blanc issu du Château La Rose Bellevue, dont les vignobles se situent dans le bordelais, sur la rive droite de cette bouche de la carte de France, au sein des côtes de Blaye, dans la village de Saint-Palais.

Un cornet de papier journal

Notre Wine Wizard commence par nous énoncer des souvenirs sur l’autre rive de l’estuaire, côté gauche, quand il trainait avec ses potes apprentis sorciers, sur le port de Pauillac, terre de grands crus classés. Ce monde fantastique constitue celui de ces pêcheurs qui ramènent au port la petite crevette grise fraîche qui vous saute encore presque dessus. Tout juste trempées dans un chaudron bouillant, elles vous sont présentées le plus simplement du monde dans un cornet de papier journal, prêtes à être appréciées telles quel au sortir de l’eau. Thibault s’exclame : “Et là, tu t’imagines avec ta petite bouteille de blanc.. On n’est pas bien là ?!”. Donnez-vous en effet la peine de vous projeter… Vous voilà parvenus dans l’un des nombreux mondes merveilleux de The Wine Story Club.

Sur la route des deux Saint-Palais

Soudain, la magie opère à nouveau, une nouvelle fable va nous être énoncée. Cette fois, elle entend se dérouler entre deux communes du même nom, afin d’user de notre Bellevue pour entr’apercevoir cette rose pour qui nous écrivons aujourd’hui. Un des fiefs de la famille de notre mage oenologue, situé en Charente Maritime, se nomme Saint-Palais-sur-Mer. Le héros de notre aventure souhaite nous familiariser avec ce qu’il décrit comme la culture de l’estuaire, qui se vérifie tant du coté charentais que du coté bordelais. Dans le paysage traditionnel de la Gironde, nous pouvons retrouver tout au long de l’embouchure de petites cabanes sur pilotis desquelles sont suspendus d’étranges filets : les carrelets. Ces cabanes de pêcheurs aux carrelets suspendus forment un ensemble pittoresque au possible qui parsèmera notre chasse aux trésors de vigne jusqu’au deuxième Saint-Palais, fief cette fois de notre Domaine du jour. Telle la devise de la Charente Maritime, bienvenue entre terre et mer.

Le Château de la Rose Bellevue : vignoble et vins à Blaye Côtes de Bordeaux

“Enfin nous voici parvenu sous la tonnelle, au bord de l’eau, avec ce blanc frais qui givre dans le saut pas loin..”, tels sont les premiers mots qui sont venus à l’esprit de notre sorcier viticole. Ce vin blanc sec constitue l’assemblage de deux cépages. Plus précisément il se compose à 85% de sauvignon blanc et à 15% de muscadelle (“à ne surtout pas confondre avec le muscadet”, s’empresse d’ajouter Thibault). Ce breuvage comporte en son sein de belles arômes, avec une subtile note de pamplemousse rose. Le côté floral du sauvignon blanc se fait évidemment ressentir, mais vous serez presque interpellés par tant de fraicheur ! En guise de parachèvement à notre fantastique périple de ce neuvième jour de notre si beau calendrier de l’avent, vous aurez droit à un final sur une note florale.

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise de 10% exclusive. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin pour £10,80 la bouteille, au lieu de £12 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent !

Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux de remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale