TEST: 2269

Jour 6 : quand les étoiles s’en mêlent, Estela révèle la biodynamie

Par Luther Beaumont | Publié le 06/12/2020 à 17:53 | Mis à jour le 06/12/2020 à 18:05
Photo : Luther Beaumont
Ou commander du vin à londres

Noël approche et nous allons tous beaucoup trop manger. Alors pour ne pas avoir à grignoter les chocolats de l’Avent, la rédaction vous propose son propre calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, retrouvez au sein de nos articles quotidiens une fabuleuse histoire de vins.

 

En excellent conteur de vins, Thibault Lavergne ne se fixe aucune limite. Il a décidé en ce sixième jour de notre très précieux calendrier de l’avent de nous emmener jusqu’aux étoiles. Pour ce faire, il nous fait reprendre la direction du sud-ouest de la France. Nous allons même profiter de l’une de ces escales que notre enchanteur adore réaliser sur le chemin de ses vacances, lorsqu’il se replonge dans son terroir. Nous nous situons pas très loin de Pau, à la racine des Pyrénées. Le monde merveilleux de l’appellation Jurançon nous tend les bras. Par son intermédiaire, tenez-vous prêts à embarquer dans une nouvelle forme d’aventure : la biodynamie.

 

Il était une fois l’un des courants fondateurs de l’agriculture biologique…

Dès les années 1920, des agriculteurs s’inquiètent de constater certains phénomènes comme la dégénérescence des plantes cultivées, la perte de fécondité des troupeaux ou la diminution de la qualité des aliments. Ils font alors appel à un philosophe et scientifique autrichien : Rudolf Steiner. A travers un cycle de huit conférences connu sous le nom de “Cours aux agriculteurs”, il posa alors les fondements théoriques et pratiques de cette agriculture qui cherche à saisir la nature profonde de la terre, des plantes et des animaux pour travailler en les respectant. Selon Thibault, Steiner considère “la terre comme un tout”.

 

Des pratiques spécifiques pour unifier les écosystèmes

En effet, si les pratiques agronomiques de base sont semblables à celles de la viticulture biologique, les pratiques spécifiques de la biodynamie sont proposées pour favoriser la vitalité des cultures et les processus de vie au sein des vignes. Le but commun de cette nouvelle étape de notre chasse aux trésors viticoles : créer du lien entre le sol, la plante et le monde animal, restaurer l’unité des écosystèmes et stimuler les échanges entre les différents niveaux. Trois préceptes spécifiques à la biodynamie en ont découlé : concevoir le domaine viticole tel une entité à part entière, utiliser des “préparations biodynamiques comme les cornes ou les bouses de vache d’après notre mage vigneron, et enfin tenir compte des “rythmes cosmiques”. Guère surprenant au final d’observer un magicien tenir compte des influences, du Soleil, de la Lune, des planètes et du zodiaque ! Le calendrier lunaire est par conséquent une véritable pierre angulaire de ce mouvement.

 

Le Domaine de Montesquiou, son vin blanc Jurançon, sa cuvée des étoiles Estela

Cette cuvée représente le fruit de la récolte de trois cépages locaux le même jour. Le Gros Manseng, le Courbu et le Petit Manseng vont être volontairement pressés ensemble afin d’obtenir une synergie dans la fermentation effectuée à basse température. L’élevage est ensuite entrepris sur lies fines, durant près de six mois. L’élixir fabuleux de notre enchanteur se base très spontanément sur la fraîcheur. Selon les millésimes, il laisse transparaitre les agrumes ou des notes florales. Cette potion diablement fruitée à la fraicheur immense sera parfaite pour vos repas légers des beaux jours, tout comme pour votre Noir de Bigorre car selon Thibault : “ce vin très très frais si bien accordé avec son acidité va très bien avec des condiments comme le saucisson ou le jambon”. Laissez vous embrigader dans cette course aux étoiles…

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise de 10% exclusive. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin pour £14,40 la bouteille, au lieu de £16 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent !

Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux de remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

 

Sur le même sujet
Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale