TEST: 2269

Jour 8 : Rendez-Vous au Passage Interdit en guise de drapeau banc

Par Marie Lagache | Publié le 08/12/2020 à 15:01 | Mis à jour le 08/12/2020 à 15:11
Photo : Luther Beaumont
Le Rendez-Vous du Passage Interdit domaine André Fouassier Sauvignon de Touraine Thibault Lavergne The Wine Story Club

Noël approche et nous allons tous beaucoup trop manger. Alors pour ne pas avoir à grignoter les chocolats de l’Avent, la rédaction vous propose son propre calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, retrouvez au sein de nos articles quotidiens une fabuleuse histoire de vins.

La deuxième semaine de décembre commence sur les chapeaux de roues. Thibault Lavergne, notre Wine Wizard préféré, nous raconte aujourd’hui une histoire de vin blanc, sec juste comme il faut et rempli de jolies notes florales, parfait pour l’apéritif : “Le Rendez-Vous du Passage Interdit”. Une aventure bien mystérieuse s’offre à nous avec ce Sauvignon de Touraine du domaine André Fouassier.

La magie de cet élixir réside dans les 50% de fermentation malolactique de la cuvée, un procédé qui permet de tempérer l'acidité du vin et donner plus de gras, sans en compromettre pour autant la fraîcheur. Un vin absolument idéal pour se délecter d’une autre spécialité régionale, que sont des fromages de chèvres comme le Valençay et le Pouligny-Saint-Pierre.

Quant à ce nom bien courageux, il fut déniché au fond d’une petite cabane à outils située en plein coeur des parcelles de vignes du domaine André Fouassier, véritable alcôve secrète de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les pages de l’Histoire révèlent le vin tel un symbole de résistance et de résilience

Notre mage oenologue tourne les pages de ses contes merveilleux viticoles, et la lecture de chacune d’entre elles nous apporte un peu plus de lumières vis à vis de notre quête. Nous prenons conscience ce jour que le vin occupe une place très importante dans l’Histoire, avec un grand “H”, des hommes et des femmes à travers le monde.

Nous décelons son influence dans la religion, l’architecture, ou encore au cours des différentes guerres. Notre Wine Wizard nous confie alors comment l’un des domaines viticoles les plus connus au monde, le Château Musar, au Liban a continué de produire et vendre du vin malgré les bombardements opérés pendant la guerre civile.

Ou encore comment le Domaine de Bargylus en Syrie s’est attelé à rester opérationnel pendant la guerre en endossant un statut à part entière : “un des vins les plus risqués du monde” selon Thibault Lavergne. Aussi, pendant la répression et la persécution du protestantisme en 1685 des jeunes quittaient la France depuis le port de Bordeaux cachés dans des barriques de vins pour rejoindre l’Europe du Nord.

Les vignerons ont aussi dû au cours de l’Histoire faire preuve de résistance pour sauver leurs récoltes, vins ou vignes, en d’autres mots leur histoire, culture et famille. Dans le restaurant la Tour d'Argent à Paris, qui possède en son sein l’une des plus belles caves du monde, les employés ont caché pendant la Seconde Guerre mondiale 20 000 bouteilles des meilleurs vins derrière un faux mur pour éviter que les Allemands ne pillent les réserves.

Toutes ces précieuses anecdotes, dont celle de la cabane de notre vin du jour, sont représentatives de résistance et de résilience. Les histoires de vins et vignerons à travers les guerres et le monde sont presque infinies, laissez vous entrainer encore davantage dans le livre : “Wine and War: The French, the Nazis and the Battle for France's Greatest Treasure”.

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise de 10% exclusive. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin pour £10,71 la bouteille, au lieu de £11,90 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent !

Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux de remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale