Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Huawei Police d’Etat : les Etats-Unis mettent le Royaume-Uni en garde

Par Jennifer Febvay | Publié le 10/05/2019 à 11:17 | Mis à jour le 10/05/2019 à 11:25
Photo : @ Gage Skidmore / Flickr
Mike Pompeo secrétaire d'Etat amériacin met en garde Royaume-Uni Huawei réseau 5G Londres Theresa May

L’affaire Huawei est décidément un vrai feuilleton. Même si nous sommes loin de Hawaï… les plus anciens auront fait le rapprochement c’est certain.

Trêve d’humour : Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, alerte le Royaume-Uni des risques de l’implication de l’équipementier Huawei dans son réseau 5G. En effet, l’homme d’État américain fait pression sur la Grande-Bretagne en insistant sur le fait que la contribution d'une société chinoise dans un nouveau réseau de télécommunications britannique compromettrait le partage des renseignements américains.

Il n’a d’ailleurs pas hésité à déclarer lors de son élocution à Londres : « La Chine dérobe la propriété intellectuelle à des fins militaires ». Ils se trouve que les États-Unis ont refusé toute aide de l’entreprise chinoise sur leur sol et tentent de rallier le gouvernement britannique à leur point de vue.

Theresa May a déjà donné une première approbation le 23 avril, pour une participation partielle du géant chinois au infrastructures 5G du pays. Le ministre de la défense britannique, Gavin Williamson, s’est quant à lui vu relevé de ses fonctions suite à son implication dans des fuites concernant cet accord.

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet