TEST: 2269

Des maternelles bilingues pour cultiver l’amour des deux langues en même temps

Par Lycée International Winston Churchill | Publié le 16/08/2021 à 09:45 | Mis à jour le 16/08/2021 à 09:45
Une petite fille joue dans la cour d'une école à la rencontre de la biodiversité

Les parents demandent souvent quel est l'âge idéal pour commencer à apprendre une autre langue. La réponse est : le plus tôt possible ! Avec ses classes de maternelles ouvertes aux enfants de 3 à 5 ans, le Lycée International de Londres Winston Churchill l’a bien compris et propose un programme bilingue qui s’articule quotidiennement et simultanément en anglais et en français.

 

Parler deux langues et passer de l’une à l’autre sans presque s’en apercevoir, voilà ce que propose le Lycée International de Londres Winston Churchill aux enfants dès l’âge de trois ans. Cela est rendu possible par un système d’immersion bilingue où les tout-petits sont guidés par deux enseignants anglais et français (dont c’est la langue maternelle) présents en permanence dans la classe pour faire cohabiter les deux langues d’une manière naturelle. Cette coexistence quotidienne du français et de l’anglais crée les conditions idéales pour que la nature même du bilinguisme s'épanouisse spontanément dans un environnement à la fois stimulant et rassurant.

 

Une approche d’abord centrée sur l'élève

La méthode d’apprentissage est notamment basée sur les recommandations du Early Years Foundation Stage (système britannique) et les abondantes recherches de pédagogues les plus reconnus. Cela prend en premier appui sur les idées et les centres d’intérêts des enfants : un insecte trouvé dans la cour de récréation par un élève va donner lieu à des interrogations puis des recherches ; des élèves qui cherchent à transporter de l’eau d’un point à un autre va permettre d'explorer une gamme très variée d'activités, dirigées par les enseignants dans les deux langues. « Nous sommes convaincus que chaque enfant construit de manière unique ses apprentissages à partir de son propre environnement. C’est à travers des scénarios de jeu que se développe la curiosité de chacun » explique Laure Berr, directrice de l’école primaire.

 

Deux enfants en maternelle jouent à un jeu de construction

 

Le Lycée International de Londres Winston Churchill peut aussi compter sur un autre avantage de taille, le fait de disposer d’un superbe campus avec de nombreux espaces extérieurs et des coins de verdure que les enfants peuvent explorer. Des activités en plein air en toute saison qui nourrissent la créativité et le respect de la nature. « Nous avons par exemple conçu des activités de jardinage. Les enfants ont pu planter leurs légumes, les récolter et les manger à la cantine. Nous avons pu sensibiliser les élèves à la protection des abeilles en semant des fleurs mellifères, en ajoutant des points d’eau dans nos jardins. Les élèves de maternelle profitent également des espaces arborés du campus pour regarder la nature environnante : la couleur des feuilles, les insectes, les troncs d’arbres… Les enfants grimpent, sautent, explorent, découvrent et apprennent en s’amusant ».

 

La maternelle constitue la première expérience scolaire : il est donc important qu'elle soit joyeuse, riche et vécue en toute sécurité 

16 enfants par classe maximum

Avec un maximum de 16 enfants par classe, les élèves sont accueillis par deux spécialistes de la petite enfance, chacun dans sa langue maternelle, construisant ainsi un environnement bilingue équilibré, stimulant et rassurant, basé sur des interactions positives. Les élèves développent leur autonomie et leur confiance dans leurs capacités notamment grâce à des activités de réflexion et de construction logique, un apprentissage par l'expérience et la découverte, beaucoup de bienveillance, de respect et une volonté d’ouverture sur le monde et les autres cultures.

 

Un enfant de maternelle avec une loupe à la main

 

« Les enfants ont par exemple la possibilité de faire découvrir leur pays d’origine avec des photos, de la musique, la visite des parents qui viennent partager un plat traditionnel, commente Laure, très enthousiaste devant tant de diversité et de partage. Au-delà des cultures présentes au sein de la classe, c’est l’inclusion que nous apprenons et que nous verbalisons en classe de manière à ce que chaque enfant se sente valorisé, apprécié et parfaitement intégré ».

Prenez rendez-vous pour visiter cet établissement unique à Londres

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale