Mercredi 28 octobre 2020

D’où vient cette voiture que l’on croise dans les rues de Londres ?

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 14/10/2020 à 11:28 | Mis à jour le 15/10/2020 à 10:17
Photo : Laurent Colin - Lepetitjournal.com
nissan figaro voiture londres

Comme les bus à double-étages et les taxis noirs, cette petite voiture colorée, la Nissan Figaro, fait presque partie du paysage londonien. Mais d’où vient-elle ?

Produite à un peu plus de 20 000 exemplaires dans les années 1990, la Nissan Figaro est une Pike car. Cette appellation désigne les voitures produites par une entité de la marque Nissan, la Pike Factory, un projet dont le but était de créer des voitures au look rétro mais équipées du confort moderne. L’objectif étant de séduire une clientèle plus jeune qui, à l’époque, boude les voitures de la marque japonaise.

A l’origine, seulement 8000 unités de la Figaro devaient sortir de l’usine mais le public fut séduit par le projet et Nissan dû mettre en place une loterie pour répartir les ventes. Au delà de son look, la petite voiture possède en effet de solides arguments : fauteuils en cuir de série, radio et lecteur CD, direction assistée, climatisation et vitres électriques en plus d’atteindre une vitesse maximale de 170km/h et d’être décapotable.

Prévue pour le marché japonais, on en retrouve aujourd’hui entre 4500 et 5000 au Royaume-Uni et une grande partie dans les rues de Londres. Si les compteurs utilisent le système métrique, son volant à droite de série lui permet de s’adapter facilement à la conduite des îles britanniques.

Les premiers modèles sont apparus assez vite au Royaume-Uni dans les années 90. Seules de légères modifications étaient nécessaires pour que la Figaro soit homologuée pour rouler dans le pays. Eric Clapton en a d’ailleurs ramené une d’un voyage au Japon.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet