TEST: 2269

Déconfinement : quels sont les endroits à éviter absolument ?

Par Benjamin Wettling | Publié le 27/05/2020 à 10:32 | Mis à jour le 27/05/2020 à 11:02
Photo : Alex Motoc - Unsplash
Endroits à éviter coronavirus

C’est la question que l’on se pose tous alors que l’on s’apprête à sortir “normalement” après des semaines de confinement : quels sont les endroits à éviter pour ne pas être contaminé ?

Pour répondre à cette question, le chercheur en biologie Erin Bromage de l’université du Massachusetts s’est appuyé sur de nombreuses études du virus. Il s’est proposé de rassembler sur son blog toutes les connaissances acquises sur le coronavirus : comment se propage-t-il, par qui peut-on être contaminé et surtout où ? Car certains lieux en particulier sont plus « risqués » que d’autre :

1. Les bars et les restaurants

Pour Erin Bromage, les restaurants sont des zones dangereuses d’un point de vue épidémiologique. Il se base sur une étude chinoise, qui démontre qu’une seule personne infectée et asymptomatique a transmis le virus à 9 autres personnes au cours de son repas dans un restaurant de Guangzhou en Chine. Dans le restaurant, tout le monde respire le même air, ce qui en fait un potentiel foyer de contamination. Heureusement les restaurants et les bars sont pour l’instant toujours fermés, mais leur réouverture pourrait bien être problématique.

2. Les bureaux

Un autre foyer de contamination à éviter, c’est le bureau. Bromage relaye ici une étude produite en Corée du Sud, qui prend l’exemple d’un employé à Séoul qui a contaminé 94 personnes sur les 216 qui travaillaient à son étage. Pour Bromage, cela prouve sans le moindre doute que rester une longue période de temps dans un espace fermé avec une personne contaminée respirant le même air amène forcément à une contamination élevée (43.5% des employés de l’étage pour l’exemple du bureau de Séoul). Le bureau est donc une zone à risque particulièrement élevé du fait du temps passé dans un espace confiné : plus on reste longtemps, plus les chances d’être infecté augmentent.

3. Les chorales

Bien évidemment, tous les rassemblements présentent des risques. Mais ici ce qui est intéressant c’est que le danger persiste malgré l’application des mesures de distanciation sociale. C’est le cas de la chorale d’une église de Washington, qui s’est réunie en appliquant toutes les précautions possibles : pas de contact physique, au moins un mètre de distance, personne ne touche les mêmes partitions… Et pourtant une seule personne infectée a suffi à contaminer l’ensemble de la chorale, réunie dans une salle assez spacieuse. Le chant favorise fortement l’infectiosité, et il est donc conseillé d’éviter les chorales.

4. Les salles de sport

Tout comme le chant, le sport en intérieur présente de nombreux risques de contamination. La forte respiration engendrée par l’exercice physique, dans un milieu clos, augmente bien sûr la propagation du virus. Préférez donc le plein air pour vous défouler plutôt que votre salle de sport locale !

5. Tous les rassemblements en milieu clos

De manière plus générale, il est important d’éviter de se réunir à plusieurs en milieu fermé. Les mesures de distanciation sociale ne marchent pas vraiment dans un espace confiné, où tout le monde respire le même air. Les transports en commun, les fêtes de famille à la maison, les funérailles, tous ces rassemblements sont propices à la propagation du coronavirus. Assez ironiquement, le meilleur moyen de se protéger du virus est finalement de sortir à l’air libre.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale