TEST: 2269

La liste des symptômes du coronavirus s’allonge dans le pays

Par Paul Guianvarc'h | Publié le 20/05/2020 à 08:57 | Mis à jour le 20/05/2020 à 14:52
Photo : Josh Fornander - Unsplash
liste symptôme coronavirus

Le Royaume-Uni vient d’ajouter deux nouveaux éléments à sa liste des symptômes pouvant être liés au Covid-19. Mais au fait, les connaissez-vous tous ?

 

Les signes les plus fréquents en cas de contamination au coronavirus sont la fièvre et une toux sèche et continue. Jusqu’à présent, ces deux éléments étaient les seuls symptômes notifiés par le gouvernement britannique. Les voilà désormais officiellement accompagnés d’un nouveau motif d’une potentielle infection : l’anosmie. Il s’agit d’une perte, totale ou partielle, de l’odorat. Dans le même temps, le gouvernement a également décidé d’inclure la perte du goût, dite agueusie. Il est recommandé à tout citoyen de vérifier ces critères par eux-mêmes et de s’auto-isoler s’ils notent chez eux l’un de ces symptômes.

La liste du Royaume-Uni est loin de celle de l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé a établi depuis quelques semaines sa liste des problèmes potentiellement liés au Covid-19. Elle est quatre fois plus fournie que celle du Royaume-Uni nouvellement modifiée. En plus des symptômes précédemment cités, elle contient :

- Fatigue prolongée

- Douleurs

- Courbatures

- Maux de tête et/ou de ventre

- Congestion nasale

- Conjonctivite

- Diarrhée

- Eruption cutanée

- Décoloration des doigts des mains ou des pieds

Ces symptômes sont bénins et progressifs, assure l’OMS.

Un symptôme ne signifie pas forcément Covid

Les gens réagissent de façon très différente à la maladie. Les symptômes ne sont pas systématiques. Il est possible d’être infecté par le Covid-19 sans souffrir de perte d’odorat tout comme il est possible de perdre le sens de l’odorat sans être touché par la maladie. L’anosmie peut être liée à toute autre détresse respiratoire ou à un simple coup de froid. L’OMS rappelle que la priorité est de surveiller la fièvre, la toux et la fatigue lorsque l’on souhaite savoir si la maladie a pu nous toucher.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Paul Guianvarc'h journaliste

Paul Guianvarc'h

Etudiant en master à l'Ecole Du Journalisme de Nice, je suis passionné de cinéma, sport et littérature.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale