Samedi 6 mars 2021

Coup de coeur littéraire : “Women Don’t Owe You Pretty”

Par Swali Guillemant | Publié le 20/02/2021 à 11:38 | Mis à jour le 20/02/2021 à 12:13
Photo : Florence Given - Instagram
livre florence given feminisme

Idée lecture pour ce week-end : Women Don’t Owe You Pretty de l’activiste et illustratrice britannique Florence Given. Une perle tout sauf prise de tête, idéale pour se redonner la pêche lors d’un week-end confiné !

 

Je n’affectionne pas particulièrement les livres de développement personnel, je suis plutôt fiction fantastique telle une véritable “Potterhead”, comblée d’ailleurs par la nouvelle édition qui ne pourra que vous ravir. Women Don’t Owe You Pretty de Florence Given m’a été offert et après moultes hésitations, j’ai fini par lui concéder sa chance, bien aidée faut-il avouer par un zest de temps libre supplémentaire en ces temps confinés.

Le livre fut dévoré en deux jours, j’en ai été la première surprise ! Il s’agit d’une œuvre sans prétention mais stimulante. Parfaite pour cette période où le moral est en dent de scie.

 

Florence Given : influenceuse des temps modernes engagée

Florence Given illustre, écrit, milite pour la cause féministe et influence la toile du haut de ses 21 ans au sein de ce Londres qu’elle aime tant. Plébiscitée sur Instagram, elle fut nommée « Influenceur de l'année » par le magazine Cosmopolitan en 2019. La stigmatisation des femmes célibataires et les normes de beauté sont parmi ses chevaux de bataille. Elle collabora avec l’enseigne “Always” pour la campagne #EndPeriodPoverty destinée à prodiguer des produits sanitaires gratuits aux personnes dans le besoin. Son premier livre : Women Don’t Owe You Pretty, constitue désormais le best-seller du Sunday Times.

Vous devriez vraiment prendre les quelques minutes nécessaires à l’observation de son compte Instagram pour mieux cerner son travail admirable.

 

Une introduction au féminisme

Ce livre souhaite nous interpeler sur la vision de la femme dans notre société contemporaine. Que j’aurais aimé avoir ce livre lors de mon adolescence, il m’aurait tellement aidé en effet à l’égard de mon épanouissement, mes goûts ainsi que dans l’approche de certains comportements condamnables.

Le premier chapitre intitulé : « Le féminisme va ruiner votre vie (de la meilleure façon possible) » plante le décor tout de suite. Sans nous en apprendre davantage sur le féminisme en lui-même, la lecture est agréable et plaide l’affirmation de soi. Le livre entend introduire le féminisme auprès de la nouvelle génération.

Les diktats de la beauté omniprésents dans notre société, ainsi que d’autres dérives comportementales sont aussi abordés par la jeune auteure.

Sans se prétendre révolutionnaire, les mots sont bien choisis et accessibles à tous.

 

Un rayon de soleil en plein coeur de notre confinement

Florence Given s’exprime telle une amie proche du lecteur.

L’amour sans filtre est prôné. « Ne pas accepter de miettes, vous méritez le gâteau entier ». Le processus paraissait déjà délicat pour certains et certaines d’entre nous en temps normal, les restrictions sociales ne sont pas venues arranger les choses.

De superbes illustrations accompagnent les textes. Elles font de ce livre un objet à part, au-delà d’un simple guide de développement personnel. Cet œuvre ultra colorée, dont la couverture ressemble à un bonbon acidulé, ne pourra que prêcher la paroisse de plus de « peps » dans votre vie !

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

 

Nous vous recommandons

Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet