TEST: 2269

Confinement : quel bilan au bout d’un mois ?

Par Maxime Cliet Ruzza | Publié le 24/04/2020 à 17:17 | Mis à jour le 24/04/2020 à 17:44
Photo : Nick Tsinonis - Unsplash
Londres Angleterre confinement un mois coronavirus

Le Royaume-Uni est officiellement confiné depuis plus d’un mois maintenant. Peut-on voir les premiers effets ? Et surtout, est-ce efficace ?

 

Cela fait depuis le 23 mars dernier que Boris Johnson a acté la quarantaine du pays. Un mois depuis lequel tout le monde doit, en théorie, rester confiné chez soi. Mais est-ce que le confinement est efficace ? Et si oui, qu’est-ce qui a changé depuis son application ? Avant de faire un point sur la situation, il est important de rappeler que le Covid-19 a une période d’incubation – c’est-à-dire entre le moment de contamination jusqu’à l’apparition des premiers symptômes – qui peut aller jusqu’à 21 jours. Depuis le début du confinement, les chiffres du nombre d’infectés n’ont fait qu’augmenter jusqu’au 17 avril, soit vendredi dernier. Depuis cette date, le nombre quotidien de nouveaux cas stagne et a même diminué depuis le début de semaine. En Angleterre, le nombre de nouveaux cas par jour est même passé de plus de 3.000 il y a une semaine, à 132 mercredi. Le nombre total de cas pour le Royaume-Uni est de 138.078 et de 102.221 pour l’Angleterre. La région de Londres comptabilise, elle, 22.767 cas.

 

nombre cas coronavirus angleterre londres
Nombre total de cas confirmés en Angleterre - gov.uk

 

Concernant le nombre de décès, celui-ci aussi est en baisse. Malgré un nombre toujours élevé de morts – 616 pour la journée d’hier au Royaume-Uni – le chiffre pour la semaine est pour l’instant le plus bas observé depuis ces trois dernières semaines. Le nombre de morts total s’élève donc à 18.738 pour le Royaume-Uni et 16.785 pour l’Angleterre seule.

 

nombre décès coronavirus angleterre londres
Nombre total de décès dus au coronavirus au Royaume-Uni - gov.uk

 

Du côté du National Health Service et depuis le 18 mars, ce sont 2.223.946 tests qui ont été complétés en ligne à travers la plateforme numérique, ainsi que 473.553 appels qui ont été passés au 111 ou au 999, pour l’Angleterre. Sur ces appels, la région de Londres dénombre à elle seule 80.802 coups de téléphone, notamment à l’Est et à l’Ouest. Le Nord et le Sud de la capitale semblent plus épargnés. Mais là aussi, les chiffres sont en baisse puisque seulement 6.655 personnes ont appelé le NHS dans toute l’Angleterre pour la journée d’hier, contre 18.436 le 23 mars, date de mise en application du confinement.

 

nombre appels nhs coronavirus angleterre londres
Nombre d'appels pris en charge par le NHS - NHS England

 

Quelles évolutions dans les autres secteurs ?

Le secteur médical n’a pas été le seul impacté par le coronavirus et la quarantaine. Tout d’abord à Londres comme de partout dans le monde, ce sont les restaurateurs qui accusent le coup. D’après les chiffres de OpenTable – filiale de Booking.com –, le nombre de réservations dans les restaurants de la capitale a chuté de 100%. Dans les transports en commun aussi, le nombre de passagers a considérablement diminué : 95% de passagers en moins dans le métro et 85% en moins pour les bus. Concernant l’emploi, les offres d’emplois ont diminué de plus de 45,5% selon le site de recherche d’emploi Indeed. Et ce sont 866.458 personnes qui se sont inscrites à l’allocation de demandeur d’emploi – Jobseeker’s Allowance. Enfin pour finir sur de bonnes nouvelles, du 16 au 24 avril, le taux de criminalité a chuté de 28% concernant la même période l’année dernière. En revanche, le taux de comportement antisocial est en augmentation de 59%, principalement à cause des personnes qui enfreignent la quarantaine.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale