L’armée bientôt appelée en renfort dans les aéroports britanniques ?

Par Colin Porhel | Publié le 03/06/2022 à 11:28 | Mis à jour le 03/06/2022 à 11:51
Photo : Tomek Baginski - Unsplash
Des files d'attente dans un aéroport

Afin de mettre un terme aux scènes de chaos régnant dans les aéroports, le président de Ryanair, Michael O'Leary, a demandé l’intervention de l’armée. Une hypothèse pour le moment rejetée par le gouvernement britannique.

 

Les festivités du jubilé de platine de la Reine ont débuté jeudi, attirant à Londres des milliers de touristes venus du monde entier. De nombreux locaux ont quant à eux décidé de profiter du jour férié supplémentaire pour fuir la capitale et partir en vacances.

 

Pourtant, dans les aéroports, rien ne se déroule comme prévu. Depuis plusieurs jours déjà, les usagers sont confrontés à des perturbations dues à la pénurie de personnel dans les compagnies aériennes. Les retards et les annulations se multiplient, provoquant de longues files d’attente et laissant les voyageurs dans l’incompréhension totale.

 

20% des vols touchés au Royaume-Uni

Face à cette situation inédite, Michael O'Leary, PDG de Ryanair, a demandé au gouvernement sur ITV News de « faire appel à l'armée, comme cela se fait dans de nombreux autres aéroports européens, ce qui permettrait de soulager la pression sur la sécurité des aéroports », et ce, « pendant trois ou quatre mois ». Une proposition immédiatement rejetée par le ministère des Transports, qui a estimé que ce travail incombait aux opérateurs. Plus tôt dans la semaine, le secrétaire d’Etat aux Transports, Grant Shapps, avait accusé les voyagistes d’avoir « largement survendu des vols par rapport à leur capacité à assurer ces trajets ». Une affirmation dénoncée par les principaux concernés.

 

Selon les informations du Daily Mail, 20% des vols seraient actuellement touchés par les perturbations au Royaume-Uni. Un chiffre qui inquiète, alors que les vacances d’été approchent et qu’un document interne d’Airlines for Europe, une association de compagnies aériennes européennes, estime que les retards et annulations devraient se poursuivre « pendant une bonne partie de la saison estivale ».

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale