Personnel cloué au lit, avions cloués au sol

Par Colin Porhel | Publié le 06/04/2022 à 17:48 | Mis à jour le 06/04/2022 à 18:02
Photo : Hiurich Granja - Unsplash
Des files d'attente dans un aéroport

Touchés par le Covid-19, de nombreux salariés aéroportuaires ne peuvent plus se rendre au travail. Un phénomène qui dure depuis plusieurs jours déjà, et qui impacte fortement les projets des voyageurs.

 

Face à l’avalanche de malades et à la difficulté de leur trouver des remplaçants, les compagnies EasyJet et British Airways ont dû annuler plus d’une centaine de vols prévus mercredi. Un chiffre impressionnant, qui porte à plus de 1 000 le total des trajets supprimés depuis une semaine, selon la société de données spécialisée dans l’aviation, Cirium. En 2019, à la même période, seuls 197 vols avaient subi une annulation. Dans le même temps, en raison du manque de personnel, des files d’attente interminables se forment au moment de l’enregistrement des passagers.

 

Les vacances de Pâques menacées

Déjà mis en péril par un préavis de grève déposé par les employés d’Heathrow, les voyages prévus pendant les prochaines vacances scolaires risquent d’être compromis par le manque de personnel dans l’ensemble des aéroports du Royaume-Uni. En début de semaine, EasyJet a déclaré que les perturbations allaient se poursuivre pendant les vacances de Pâques et qu'elle annulait ses vols à l'avance afin de « donner aux clients la possibilité de réserver d'autres trajets ». De son côté, l’aéroport d’Heathrow conseille désormais aux voyageurs « d'arriver trois heures avant le départ de leur vol et de vérifier les annulations » avant de partir de chez eux.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale