Mercredi 23 juin 2021

Les Rolling Stones débarquent à l’Orange Vélodrome de Marseille

Par Maud Finance | Publié le 16/05/2021 à 11:00 | Mis à jour le 16/05/2021 à 11:00
Photo : Band Shot - Dave Hogan - c. Promotone B.V.
Le groupe des Rolling Stones

Avis à tous les amateurs de culture, de musique et de sport : une impressionnante exposition immersive nommée « Unzipped » sur le mythique groupe de rock à la langue bien pendue va voir le jour à Marseille cet été.

You can’t always get what you want… Vraiment? Pourtant, à défaut de pouvoir participer à nouveau entièrement à des concerts ou des matchs de football, la maison de l’OM vous propose un événement culturel dans un temple du football, le tout en une zone Covid-free sous le soleil de la Côte d’Azur. Que demande le peuple ?

LePetitJournal.com Londres a eu la chance de retourner à la genèse du projet en s’entretenant avec Martin d’Argenlieu, directeur des grands projets de l’Olympique de Marseille. Pour les détails, vous êtes au bon endroit !

 

Quel est le point de départ du projet ? Et pourquoi avoir voulu importer cette exposition à Marseille ?

Cela commence d’abord par l’histoire d’amour entre les Rolling Stones et la ville de Marseille. Il faut savoir que cela avait plutôt mal commencé lorsque Marseille, en 1966, a eu la chance d’accueillir le premier concert du groupe en dehors de Paris dans l’Hexagone. L’ambiance était folle… tellement folle que Mick Jagger a reçu une chaise dans l’arcade sourcilière qui l’a conduit tout droit à l’hôpital. Le concert a été interrompu et nous nous disions alors : « ils ne reviendront jamais ». Mais finalement, nos stars préférées ne nous en ont pas tenu rigueur, puisqu’elles sont revenues à plusieurs reprises, notamment à l’Orange Vélodrome. La dernière fois, c’était en juin 2018, date de leur dernier concert en France. Le groupe est alors resté cinq jours sur place, et en a profité pour s’imprégner de la région, se promener dans les calanques… Ils adorent cette ville. D’ailleurs, dans les années 70, les Stones enregistraient l’un de leur plus grand album, Exile on Main Street, dans la Villa Nellcôte située à Villefranche-sur-Mer. Ils ont séjourné un temps incroyable dans la région et notamment à Marseille. Alors, lorsque nous avons eu l’info de la reprise de cette exposition qui s’est produite pour la première fois à Londres en 2016, puis à Chicago, New York, Las Vegas et en Australie, nous avons immédiatement contacté le manager des Stones pour lui exprimer notre désir de l’accueillir à Marseille.

 

Avez-vous dû vous battre pour décrocher cette exclusivité ?

Bien sûr ! Et nous ne luttions pas uniquement avec Paris : il y avait notamment Barcelone et Milan sur les rangs. Les négociations ont débuté fin 2019. Nous avons mis en avant le fait que lors de la saison estivale, beaucoup de touristes se rendent dans notre région, en particulier les Parisiens, les frontaliers espagnols et italiens, sans compter les habitants des autres régions françaises. Le sud de la France est en réalité un important carrefour pendant l’été. C’est, je crois, ce qui a achevé de les convaincre et nous a aidé à obtenir l’exclusivité du projet.

 

Pourquoi avoir choisi le stade Orange Vélodrome pour l’exposition ? En quoi est-ce un message fort pour la ville, pour l’OM ?

Notre première interrogation fut le lieu d’accueil de l’événement. Un stade, cela peut paraître assez insolite, mais étant donné l’histoire du groupe avec le lieu, cela avait un sens. De plus, nous allons situer l’expo dans un très grand salon, celui du niveau quatre nommé « la table des légendes », facilement et directement accessible par le public. L’exposition a été encore améliorée depuis sa première édition à Londres pour être totalement adaptée à sa maison d’accueil, grâce à un parcours extraordinairement immersif, sur le même modèle qu’un chemin Ikea.

En termes d’image, nous avons la chance d’avoir l’un des plus beaux stades d’Europe, chargé d’histoire, bien situé, ciment social de la ville et qui a été l’hôte de nombreux événements culturels. Nous souhaitons véhiculer l’image de l’Orange Vélodrome comme étant plus qu’un stade où l’on regarde des matchs, mais comme un lieu vivant dans lequel il se passe toujours quelque chose, à l’image de cette exposition des Stones qui sera ouverte 7 jours sur 7 pendant trois mois, de 10h à 20h. Nous en sommes vraiment très fiers, autant pour l’Olympique de Marseille que pour tous les Marseillais.

Guillaume Ruoppolo - Olympique de Marseille
Guillaume Ruoppolo - Olympique de Marseille

 

En quoi est-ce une exposition XXL ?

Nous avons créé 13 sous-espaces sur 2 500 m2, et passons d’univers en univers en étant complètement imprégnés par le décor. Ce ne sont pas simplement des objets de la collection personnelle du groupe exposés de manière « classique », mais bel et bien des mises en scène, des reconstitutions. Nous avons énormément travaillé avec Ileen Gallagher, scénographe de l’exposition, afin d’adapter l’événement à notre lieu. Chaque sous-espace possède sa thématique, sa scénographie propre. Il y a également beaucoup d’interactions avec les spectateurs grâce à des images vidéo, du son et des lumières. Vous traverserez par exemple l’appartement des Rolling Stones sur Edith Grove, entièrement reconstitué, comme si vous y étiez. La symbolique est très forte, parce que cet appartement fut le témoin du début de l’alchimie du groupe, l’endroit dans lequel ils se sont mis à jouer les uns avec les autres. C’est impressionnant de voir ce lieu mythique reconstitué à partir d’images d’archives, mais également de leur propre mémoire. Grâce à cela, nous touchons à la fois deux publics : celui des fans, qui vont adorer voir la première batterie de Charlie Watts ; mais également les curieux et amateurs de culture en tous genres, grâce au côté complètement immersif et inédit de la scénographie. Vous pourrez admirer les tenues emblématiques des membres du groupe présentées sur un mannequin avec en arrière-plan, des vidéos des stars la portant sur scène ; vous parviendrez à vous immerger à l’intérieur d’un studio d’enregistrement entièrement reconstitué, accompagné de réels instruments ayant appartenu au groupe ; vous vous imaginerez des allures de musiciens rock grâce à des guitares exposées accompagnées d’Ipad qui vous feront entendre tel ou tel son ; vous vivrez des concerts en live, sur scène, à côté de vos idoles… Cette exposition propose de vraies mises en situation authentiques et ludiques, et surtout accessibles à tous, fans ou moins fans, adultes ou enfants. Les Rolling Stones, c’est aussi cela : quelque chose de frais, d’éternellement jeune, fou et libre : un message qui parle à toutes les générations, et des valeurs qui finalement, ne sont pas ancrées que dans le rock’n’roll.

Promotone B.V
Promotone B.V.

 

Les visiteurs pourront-ils accéder au stade ?

Effectivement, pour couronner le tout, à la fin du parcours, les spectateurs pourront emprunter un accès pour se rendre à une grande terrasse au niveau quatre du stade offrant une vue imprenable sur les tribunes de l’Orange Vélodrome et son incroyable architecture. À noter que pour ceux qui le souhaitent, une visite du stade avec “l’OM tour” sera possible après l’exposition. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons créé des billets qui couplent les deux visites.

 

Comment allez-vous gérer les flux, en cette période pandémique ?

Tout le parcours est basé autour d’un seul sens de circulation. Nous avons également mis en place des créneaux de réservation par quart d’heure sur la plateforme de vente de billets. Cela évite les files d’attente à l’extérieur et réduit le nombre de personnes à l’intérieur. Ainsi, le spectateur peut profiter au mieux de l’exposition. De plus, nous avons été audités et reconnus par le label Safe & Clean dès l’année 2020. Nous sommes ainsi exemplaires pour accueillir le public dans les meilleures conditions avec de nombreux agents de sûreté qui veillent notamment au respect des gestes barrières et des distanciations sociales, et de très bons systèmes de ventilations et de climatisation.

 

Martin, à titre personnel, êtes-vous fans des Stones ? Avez-vous un souvenir en particulier, un titre préféré ?

J’ai un souvenir génial de Mick Jagger venu voir l’équipe d’Angleterre jouer à l’Orange Vélodrome lors de l’Euro 2016 de football. Voir cet artiste, une icône mondiale, célébrer et encourager son équipe comme un supporter de football que l’on a l’habitude de voir tous les week-end ici, c’est quelque chose d’exceptionnel et cela restera un souvenir gravé dans ma mémoire.

 

En espérant que vous avez lu cet article avec la plus grande Satisfaction ! Rendez-vous ici pour réserver vos billets.

 

Nous vous recommandons
Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !

Sur le même sujet