Mercredi 23 juin 2021

Tout savoir sur les mouvements de bébé dans le ventre de maman

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 07/05/2021 à 19:48 | Mis à jour le 07/05/2021 à 20:09
Photo : Christine Noelle - Unsplash
Une femme enceinte tenant des chaussons de naissance

Vous êtes-vous déjà interrogés sur la signification des mouvements du bébé pendant la grossesse ? Sur l’impact que peuvent avoir ces gestes bien particuliers sur la future mère ou le nourrisson à venir ? Pour tâcher d’y répondre, nous sommes allés au devant de notre experte et sage-femme Pauline Fétu, installée à Londres depuis maintenant plusieurs années. Retour sur cet entretien, qui s’est transformé en un moment magique et incomparable.

 

À partir de combien de semaines peut-on sentir les mouvements du bébé ?

Généralement, nous sentons bouger le bébé entre 18 et 22 semaines. Cela peut varier car beaucoup de facteurs peuvent influer, mais pour un premier bébé nous pouvons nous baser à peu de choses près sur cette fourchette-ci. Il est également important de savoir qu’au début, les mouvements sentis seront légers et s’apparenteront à des petites vagues ou des bulles dans le ventre… tout ne commencera pas directement par un coup de pied, il y a des signes qui se manifestent en amont. Le bébé commence en réalité à bouger dans le courant de la septième semaine : il se manifeste par des mouvements de vibration, des oscillations… tout en douceur. Étant donné qu’il est encore tout petit à ce moment-là, la maman ne le sent pas tout de suite.

 

Vous avez insisté sur la notion de « premier bébé » ?

Oui en effet, parce que concernant un premier bébé, nous ressentons souvent les gestes légèrement plus tard. Lorsqu’il s’agit du deuxième ou du troisième, nous pouvons le sentir plus tôt, l’expérience passée faisant ou parce-que l’utérus est plus distendu : ainsi les bébés bénéficient d’un peu plus de place pour s’exprimer.

 

Est-ce douloureux ?

Non ce n’est pas supposé l'être. Pour autant, certains moments de la grossesse peuvent s’avérer plus gênants. Par exemple, si la future maman reçoit un intense coup de pied au niveau de sa vessie, cela peut devenir désagréable voire douloureux mais quoiqu’il en soit, il ne faut pas non plus que les mamans en viennent à le redouter.

 

Justement, y a-t-il une appréhension à avoir, une anxiété à anticiper à ce sujet ?

Non pas vraiment, je dirai même que cela rassure la plupart des futures mamans : elles sont heureuses de sentir leur bébé bouger ! Lors du premier trimestre, on ne sent encore rien, la femme sait qu’elle est enceinte parce qu’il y a eu un test révélé positif mais la présence du bébé n’est pas ressentie, ce qui peut être source d’angoisse et engendrer des questionnements : est-ce que la grossesse évolue bien ? Est-ce que le bébé va bien ? En ce sens, les mouvements, les coups, constituent finalement des petits rappels quotidiens de la présence de l’enfant, même s’ils sont perçus de manière très différente d’une femme à l’autre. D’ailleurs, au fur et à mesure que les consultations se suivent, les médecins vont demander à la maman si le bébé bouge bien, si elle le sent : cela deviendra un curseur, une jauge du bon déroulement de la grossesse.

 

L’intensité et la force des coups sont-ils de plus en plus importants ? Ou est-ce complètement aléatoire ?

Généralement oui, les mouvements s’intensifient entre 20 et 32 semaines pour ensuite devenir quotidiens normalement. Nous disons souvent qu’il y a des pics de mouvements le matin ou en fin de soirée, parce que le bébé a des cycles de veille, tout comme nous. Chaque bébé possède ses propres habitudes, bien connues de la maman, qui doivent persister jusqu’au terme de la grossesse. Là encore, les cas diffèrent d’une femme à l’autre et de nombreux facteurs peuvent orienter la perception de la maman, mais le bébé, lui, continue à bouger tous les jours jusqu’au jour de l’accouchement.

 

Est-il possible qu’une femme enceinte ne sente jamais son bébé bouger ou est-ce une étape « obligatoire » dans une grossesse « saine » ?

Oui cela arrive et peut être lié à la position du bébé. Certaines mamans le sentiront beaucoup bouger et soudainement moins, parce que le bébé aura changé de place, ce qui va impacter ses mouvements. Le placenta peut aussi jouer un rôle : lorsque le bébé donne des coups de pied, le coussin représenté par le placenta peut participer à l'atténuation du coup reçu. De plus, si la maman se montre très active dans la journée, elle sentira probablement moins les mouvements de son enfant parce qu’elle sera occupée à autre chose, moins à l’écoute, ce qui ne voudra pas pour autant dire que le bébé ne bouge pas.

 

Y a-t-il un lien entre le « mood » de maman et celui de bébé ? Lorsque maman dort, bébé dort ?

Je dirais que non : j’ai plusieurs patientes qui sont réveillées par leur bébé qui gigote la nuit par exemple. Nous sommes deux êtres en connexion mais avec un rythme différent. Cependant, si la maman est très tendue ou hyperactive, elle aura peut-être tendance à avoir des muscles plus contractés et le bébé ne jouira plus du même espace pour bouger.

 

Le bébé ressent-il les émotions de la maman ? Le stress est-il par exemple réellement nocif pendant une grossesse ?

« Je fais un peu la guerre à la culpabilisation permanente des mamans ! »

Vis à vis du stress, je ne connais pas réellement sa portée exacte sur la santé du bébé. Néanmoins, en tant que sage-femme, je trouve qu’il est extrêmement culpabilisant pour la maman et très difficile de dire cela à une femme. La vie ne nous fait pas toujours de cadeau, même lorsque l’on est enceinte, et il peut survenir des choses difficiles dans la vie d’une mère, quand bien même la grossesse, comme un décès par exemple. Je trouve donc très dur de lui dire qu’en plus d’être triste, elle fait du mal à son bébé. En conséquence, je raye presque de mon imaginaire que cela puisse être possible, parce que ce n’est pas la manière dont j’aime accompagner mes patientes. Je fais un peu la guerre à la culpabilisation permanente des mamans : cela commence enceinte, cela continue après… Bien sûr, il y a des choses médicalement prouvées qui sont bonnes ou non pour le bébé. Mais au sujet des émotions, même si elles étaient réellement ressenties par l’enfant, il faut communiquer, en parler, expliquer, comme lorsqu’on devient parent. La mère, comme tout le monde, a le droit d’avoir des émotions. Cela ne se résume pas à « pour devenir une bonne mère il faut cocher certaines cases » : malheureusement, si cela fonctionnait de la sorte, nous le saurions et cela serait plus facile.

 

Peut-il y avoir un danger pour les organes autour du bébé pendant les mouvements du bébé ? (estomac…)

Je n’ai jamais eu de patientes à qui cela est arrivé : je dirais donc que non, selon mon expérience.

 

La maman peut-elle sentir son bébé alors que les coups sont imperceptibles de l’extérieur ? Pour le père par exemple ?

Oui, si les mouvements sont faibles comme par exemple un hoquet ou des mouvements d’ondulations, cela ne sera pas forcément perceptible de l’extérieur. Il arrive même, lors des échographies, que nous puissions observer des mouvements à l’image que la maman ne sent pas.

 

Le bébé est-il de plus en plus actif au fur et à mesure que le terme approche ?

Non, pas réellement. Cependant, le bébé devient plus fort et donc plus vigoureux ce qui peut entraîner des coups plus importants. Mais ce qu’il faut garder à l’esprit est vraiment l’aspect rassurant que provoque le mouvement du bébé, qui comme je le disais, devient un véritable curseur de la bonne santé de l’enfant à venir.

 

Est-ce que cela peut apporter des traumatismes psychologiques et/ou physiques pour la mère, si par exemple elle ne sent pas les mouvements, ou trop ? Est-ce que cela peut en arriver à compromettre la grossesse ?

Compromettre, non. Par contre effectivement, pour les mamans qui ne sentent pas « suffisamment » leur bébé bouger selon leurs critères ou parce qu’elles se comparent avec d’autres mères, cela peut être une source d’anxiété et leur faire passer une grossesse moins sereine alors que pour autant, tout va bien. Dans ce cas, l’idée est de faire une échographie pour se rassurer. N’omettons pas non plus que nous avons toutes des bébés différents qui bougent à leur rythme. Dans le cas cependant ou la maman le sentait de façon certaine et régulière et que tout à coup, les mouvements se font nettement moins ressentir ou plus du tout, il vaut mieux consulter rapidement car cela pourrait vouloir dire que le bébé n'est plus aussi bien à l'intérieur et à terme, être une cause de déclenchement. 

 

Est-ce que des mouvements de bébé se “déclenchent” ?

Je donnais justement le conseil à une maman il n’y a pas longtemps, qui s’inquiétait que son bébé n’ait pas bougé « comme d’habitude ». Je lui ai donc proposé de s’allonger, de tapoter son ventre légèrement avec ses doigts pour essayer de rentrer en communication avec son bébé. Manger du sucre peut également les réveiller !

 

Le bébé peut donc communiquer avec sa maman alors qu’il est encore « en fabrication » ?

Il est en fabrication lors des trois premiers mois de la grossesse, soit jusqu'à 11 semaines d'aménorrhée et 9 semaines de grossesse. Ensuite, il est en développement : tout est formé, les organes sont construits et le bébé est créé. Il ne cesse évidemment pas de se former mais il a déjà l’apparence d’un bébé. Par exemple, les cinq sens se développent in-utéro et sont présents pendant la grossesse : le toucher est le premier à se développer, puis le goût, l'odorat et ensuite l'ouïe. La vue commence également in-utéro.

 

A partir de quand le bébé peut-il entendre ?

Entre la 26ème et la 28ème semaine, alors que le terme se situe à la 40ème. Cela se passe après le cap des trois premiers mois ou ils sont encore en formation. Il faut se dire que le bébé qui est au chaud dans votre ventre et celui que vous tenez dans vos bras juste après la mise au monde est le même : il aura besoin d’être câliné, de bouger, de téter, parce qu’il avait déjà ces habitudes dans le ventre de sa mère. En réalité, les besoins du bébé et ce qui le rassure est étroitement en lien avec ce qu'il connaissait à l'intérieur du ventre de sa mère. 

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !

Sur le même sujet