Mardi 30 novembre 2021
TEST: 2269

A Liverpool, les habitants pensent observer des ovnis depuis les années soixante

Par Judith Chouzenoux | Publié le 27/10/2021 à 13:53 | Mis à jour le 27/10/2021 à 21:56
parking un panneau avec un vaisseau spatial

Dans la région de Liverpool, les habitants rapportent fréquemment avoir aperçu des objets volants non identifiés (OVNI) dans le ciel. Simple fantasme ou réalité cachée, la question de savoir si l’Homme est réellement seul dans l’univers fascine autant qu’elle inquiète.

 

Imaginer une vie extraterrestre provoque chez l’Homme des émotions complètement contradictoires. Le sentiment primaire de peur et de paranoïa se mêle souvent à une forme d’émerveillement et de fascination mystérieuse - ces mêmes émotions qui rendent le phénomène des OVNI fascinant depuis la nuit des temps. Des lignes horizontales flottant dans le ciel, d’étranges lumières se déplaçant d’une manière qui défie la compréhension des lois de la physique… les habitants du comté du Merseyside rapportent très fréquemment des « preuves » d’une vie au-delà de nos frontières terrestres.

 

Le comté du Merseyside, un spot pour l’observation des OVNI ?

Bien que ni les scientifiques ni aucun citoyen lambda n’aient encore prouvé formellement le passage d’une vie extraterrestre, les témoignages quant à la présence d’objets non-identifiés dans le ciel affluent depuis les quatre coins du monde. Mais certaines régions semblent plus propices à l’exploration de ces phénomènes inexpliqués. Dans ses colonnes, le Liverpool Echo fait état de plus d’une dizaine d'observations d’ovnis au fil des ans, dont cinq rien que l’an passé, dans la région de Liverpool.

 

La fièvre des ovnis s’est emparée de la Grande-Bretagne au cours des années 1960 et semble avoir particulièrement infecté les régions de Liverpool, du Merseyside et du Wirral. La ville du Nord-Ouest de l’Angleterre est depuis connue pour être un spot particulièrement propice à l’observation et prisé des amateurs d’extraterrestres. Des enthousiastes du sujet vont même jusqu’à évoquer la présence d’un « triangle des Bermudes » dans la région. Certains de ces témoignages, bien que contestables, ont été officiellement enregistrés, rassemblés et publiés sur le site du gouvernement dédié à l’observation des ovnis au Royaume-Uni depuis 1997.

 

Sons spatiaux et lumières blanches

Les registres officiels montrent qu’il y aurait eu 33 observations d’ovnis dans le Merseyside entre 1997 et 2009. Mais en cherchant dans les archives du journal local de Liverpool, on s’aperçoit que des phénomènes inexpliqués ont commencé à se produire des décennies avant que les archives soient mises en place.

 

L'une des premières observations significatives dans la région a été rapportée aux journaux en mai 1966. Plus tard dans l’année, un certain Peter Murphy fait la une du Liverpool Echo après avoir affirmé avoir vu un ovni près de Croxteth Hall. Mais l'observation de Peter n'était qu'un précurseur d'octobre 1967, où un événement étrange va résonner dans les rues de Hough Green, un petit village près de Widnes. Dans la nuit du 5 octobre, un bruit étrange est enregistré sur magnétophone par plusieurs habitants. Baptisé le « Hough Green Hum », le son sera décrit par ceux qui l’ont entendu comme semblant être une combinaison de vrombissements, de bourdonnements et de grincements, émanant d’un point inconnu de l’atmosphère. Son vacarme aurait été tel qu’il aurait poussé un homme à sauter dans une haie.

 

Plus récemment, Donald Cameron, un officier de police, aurait repéré six lumières blanches se mouvant dans le ciel, ainsi que ce qu’il estime être un vaisseau spatial « mère ». Les ouvriers du port de Liverpool ont eux aussi été confrontés à un phénomène que beaucoup ne s’expliquent pas. L’un d’eux a réussi à filmer un objet orange filant dans le ciel. Était-ce un avion ? Ou une comète ? Aucune explication ne semble faire consensus pour l’instant.

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir