TEST: 2269

Catherine Dunod nous raconte son expérience singulière à la Little Agnes Nursery

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 25/02/2022 à 15:35 | Mis à jour le 25/02/2022 à 15:56
Photo : Gabe Pierce - Unsplash
Dans une nursery, une professionnelle de l'enfance dessine avec un enfant

Catherine Dunod et Little Agnes Nursery étaient comme faits l’un pour l’autre, professionnellement et humainement parlant. Après avoir illustré la pédagogie toute particulière de la nursery, et vous avoir présenté les entrepreneurs responsables de sa genèse, lepetitjournal.com vous propose d’aller à la rencontre des professionnels qui font vivre l’établissement bilingue et ses enfants chaque jour.

 

Propos recueillis par Luther Beaumont.

 

Quelles étaient vos motivations pour travailler dans la petite enfance?

Mes débuts professionnels se sont faits dans le théâtre, où j’étais déjà parfois au contact des enfants selon les spectacles proposés. J’ai aussi eu quatre enfants, auxquels je voulais transmettre la culture française, avant de devenir naturellement tutrice auprès d’enfants non francophones. J’ai par la suite exercé dans une crèche bilingue français-espagnol.

D’ailleurs, petite, j’avais moi-même une fille au pair et j'ai donc grandi dans un cadre bilingue. En fait, toute mon expérience de vie m’a donné ce goût du travail auprès des petits, et l’envie de leur enseigner le français. Je m’émerveille toujours de constater leur envie d’apprendre insatiable, et la rapidité à laquelle ils absorbent tout un tas de connaissances, notamment le bilinguisme. Cette collaboration avec la Little Agnes Nursery me permet de mener à bien cette ambition et de me former en ce sens.

 

Pourquoi Little Agnes Nursery a-t-elle retenu votre attention pour faire votre choix?

Je postule en décembre, et commence à y travailler dès le 17 janvier après un entretien chaleureux… seule face à trois personnes, sans même me sentir intimidée ! J’ai un peu le sentiment de les avoir connus depuis toujours, et de d’ores et déjà appartenir à l’établissement. L’étrange simplicité de cette aventure m’a confortée dans mon choix.

Et surtout, je m’y sens libre d’apporter toute la gaieté et la fantaisie possibles dans la vie quotidienne des enfants. Ils se sentent aimés, épanouis et uniques grâce au suivi individualisé de la nursery. Je joue au loup, au monstre… et m’épanouis aussi à leurs côtés dans cette légèreté ambiante.

 

Pouvez-vous rappeler en quoi consiste votre poste?

J’ai été choisie en tant que francophone : je m’occupe et veille sur les toddlers, tout en leur apprenant le français, qui devient partie intégrante de leur quotidien à mes côtés.

 

Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale