TEST: 2269

Brexit : vers une nouvelle version de Koh-Lanta ?

Par Marie Colombier | Publié le 25/02/2019 à 10:57 | Mis à jour le 25/02/2019 à 11:25
brexit vers une nouvelle version de Koh-Lanta ?

Connaissez-vous les « Preppers »? Ce sont ces Britanniques qui se préparent à une sortie apocalyptique de l’Union européenne en stockant nourriture, médicaments et produits de première nécessité.

Il faut reconnaître que l’ambiance est plutôt anxiogène ces dernières semaines. Les députés et ministres s’accordent pour dire qu’une sortie sans accord serait catastrophique. Les entreprises étrangères fuient et les capitaux s’envolent. Les vols européens s’arrêtent petit à petit. D’interminables blocages à la frontière sont prévus provoquant pénurie de denrées alimentaires et de médicaments. Même l’évacuation de la reine est programmée !

Il n’en faut pas plus pour que certains Britanniques se préparent à l'auto-suffisance. Estimant que le gouvernement n’a rien prévu en cas de « no deal », les Preppers s’organisent eux-mêmes sur les réseaux sociaux. Ils échangent des techniques de survie (guide médical, auto-défense, connaissance des plantes, recettes maison) ainsi que des listes de produits indispensables. Au-delà du stockage de médicaments, de conserves et autres produits longue conservation, les Preppers conseillent de se préparer à une pénurie d’eau potable ainsi qu’à des coupures de courant ou d’approvisionnement en gaz. Ils préconisent donc l’achat de pastilles de désinfection pour l’eau, de bonbonnière de gaz, de bougies, de lampes à led. Une véritable expérience à la Koh-Lanta !

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Vinh lun 25/02/2019 - 12:10

Bonjour, Il faut dire que l'entretien du catastrophisme sur le Brexit est assez bien orchestré aussi dans l'UE , et en particulier en France (ou une certaine dose d'espoir dans la punition des Britanniques n'est pas à exclure). En réalité un "Brexit Dur" déboucherait sur des relations économiques entre l'UE et le RU similaire à toutes les relations économiques extérieures que possède l'Europe actuellement: rien d'extraordinaire, ni de tragique ! Simplement un changement et une complication dans les échanges qui se paiera, forcément, mais pour un temps limité: après, dans 5 ou 10 ans, le ton pour parler des Britanniques changera sur notre continent. Nous aurons à notre porte un Paradis Fiscal qui attirera toutes les entreprises du monde, débarrassé du carcan réglementaire de l'UE. Difficile de dire si ce Paradis Fiscal sera alors réellement une catastrophe pour les Britanniques...Il faut dire aussi que si un 2ème référendum était organisé au Royaume Uni, ce serait une catastrophe politique pour l'UE : la décrédibilisation des référendums sur l'UE serait alors totale (c'est déjà cette décrédibilisation de l'UE qui a mené au Brexit) ! Plus personne alors n'irait voter en UE sur l'UE..Ce serait aussi une catastrophe au RU: pourquoi pas, alors, un 3ème référendum ?

Répondre

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale