Mardi 21 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mieux vaut prévenir… pour guérir. Les Britanniques stockent les médocs

Par Manon Heckmann | Publié le 22/02/2019 à 10:34 | Mis à jour le 22/02/2019 à 10:41
Photo : Freestocks.org - Unsplash
Mieux vaut prévenir pour guérir Britanniques stockent des médicaments Brexit

Après les kits de survie qui se vendent comme des petits pains, ce sont les médicaments que les Britanniques s'arrachent... En effet, les deux tiers des médicaments et la moitié de l'équipement médical du Royaume-Uni proviennent de l'Union européenne. Or, chez certains patients, la prise d'un médicament est une question de vie ou de mort. L'insuline par exemple, en fait partie, et n'est pas du tout produite au Royaume-Uni. Avec le Brexit qui approche, une angoisse monte de plus en plus chez certains Britanniques puisqu'il remet en question les facilités d'approvisionnement médical. La peur d'une pénurie incite les patients à faire des stocks et certains médicaments commencent à manquer.

image1-6

Manon Heckmann

Rédactrice pour LePetitJournal.com de Londres, étudiante à l’école de journalisme ISCPA de Lyon
0 Commentaire (s)Réagir