Vendredi 5 mars 2021

Brexit : Elton John et Sting se rallient à la cause des musiciens

Par Johanna Wozniak | Publié le 21/01/2021 à 11:07 | Mis à jour le 21/01/2021 à 14:15
Photo : Ludmila Joaquina Valentina Buyo - Flickr
Elton John Sting Brexit

Nous avions déjà évoqué avec vous le désespoir des musiciens concernant la libre circulation de ces derniers entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. À la pétition en cours regroupant de nombreuses stars de la musique outre-manche, sont venus se greffer deux soutiens synonymes de véritables icônes : Elton John et Sting. Les deux stars internationales pointent du doigt Londres, l’accusant de les avoir « honteusement laissé tomber ».

Plus de 100 stars dénoncent activement via cette pétition la remise en question de la libre circulation dans l’UE précédemment concédée aux artistes pour la réalisation de leurs tournées, jugeant de « trou béant » la situation à laquelle ils se retrouvent désormais confrontés. L’annihilation de ce privilège met en péril les jeunes musiciens qui n’ont pas la capacité financière d’assumer les coûts supplémentaires générés pour être autorisés à se déplacer sous la nouvelle législation. Selon les termes de la pétition : « beaucoup de tournées deviennent non viables, surtout pour les jeunes musiciens émergents qui peinent déjà à garder la tête hors de l'eau en raison de l'interdiction de la musique live dans le cadre de la pandémie ».

Le 19 janvier 2021, Caroline Dinenage, secrétaire d'Etat britannique chargée de la Culture, avait assuré que la porte restait « ouverte » pour de nouvelles discussions avec l’Union européenne dans le but de trouver un commun accord. Tout en précisant la condition sine qua non pour y parvenir « l’UE doit prendre en considération les propositions très raisonnables du Royaume-Uni ». Sans prétendre constituer l’un des problèmes prioritaires face à la pandémie de Covid-19, l’industrie musicale britannique insiste quant à l’extrême gravité de la situation. Les nouvelles restrictions pourraient s’avérer fatales pour son devenir.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet