Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

BBC World News censurée en Chine après un reportage sur les Ouïghours

ouïghours chine BBC tensions censure ouïghours chine BBC tensions censure
Markus Winkler - Unsplash
Écrit par Swali Guillemant
Publié le 12 février 2021, mis à jour le 12 février 2021

La diffusion de la chaîne BBC World News vient d’être interdite en Chine sous prétexte de diffuser de fausses informations. La question de ce qui constituerait en réalité une forme de représailles contre le Royaume-Uni qui défend la population Ouïghoure se pose donc.

 

Il y a quelques jours, nous vous apprenions que le Royaume-Uni appelait au boycott des JO 2022 en réponse aux violences exercées sur les Ouïghours en Chine .

Nouveau rebondissement, hier, l’autorité de régulation de l’audiovisuel chinoise a annoncé que la BBC World News serait dorénavant interdite de diffusion en Chine. Elle considère que la chaîne d’information britannique a enfreint les directives en vigueur dans le pays, notamment à l’égard de l’authenticité des informations qui « doivent être véridiques et justes » et qui « ne portent pas préjudice aux intérêts nationaux et à l’unité de la Chine ».

Cette décision de Pékin intervient après que la BBC ait diffusé, début février, un reportage sur le travail forcé, la torture et les violences sexuelles à l’encontre des femmes Ouïghoures dans les camps d’internement de la région du Xinjiang.

La mesure survient également une semaine après que l'Ofcom, l’organisme de surveillance des médias au Royaume-Uni, ait retiré la licence de la China Global Television Network (CGTN), les chaînes publiques chinoises, en raison de leurs liens avec le Parti communiste chinois allant à l’encontre de la liberté d’expression.

Dominic Raab, Secrétaire d’État aux Affaires étrangères britannique, a qualifié cette décision du gouvernement chinois de « restriction inacceptable de la liberté de la presse ».

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024