Mardi 20 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Arrestation des fauteurs de troubles à Gatwick

Par Laurent Colin | Publié le 22/12/2018 à 11:16 | Mis à jour le 22/12/2018 à 11:36
Gatwick drone arrestation perturbations vols

La police l’a annoncé ce samedi matin, un homme et une femme ont été arrêtés hier soir, peu après 22h, suite à « l'utilisation criminelle de drones » qui a considérablement perturbé les vols programmés à Gatwick.

Selon un porte-parole de l’aéroport, les pistes sont à nouveau ouvertes et « les 757 vols prévus aujourd'hui, transportant 124 484 passagers » devraient être assurés. Néanmoins, il est fortement conseillé à tous les voyageurs de contacter leur compagnie aérienne pour s’assurer du départ de leurs vols.

Comme partout ailleurs « La sécurité est la priorité absolue de Gatwick et nous sommes reconnaissants aux passagers de faire preuve de patience alors que nous nous efforçons de les amener à leur destination finale à temps pour Noël » a continué de commenter le porte-parole de l’aéroport.

La technologie militaire à l'œuvre

Selon les dernières informations, toute une gamme de tactiques ont été déployées pour combattre les drones, mais peu de détails ont été dévoilés. Le système de « drones dome » utilisée par l’armée israélienne, qui pourrait détecter les drones à l’aide de radars, semble avoir été déployé à l’aéroport. Très efficace, ce système à la pointe de la technologie peut brouiller les communications entre le drone et son opérateur, permettant ainsi aux autorités de prendre le contrôle de l’engin et de le faire atterrir.

Stewart Wingate, CEO de Gatwick Airport, a déclaré vendredi que les vols de drones étaient « très ciblés » et qu'ils « avaient pour objectif de faire fermer l'aéroport et de perturber au maximum les vols à l'approche de Noël ». Ajoutant que « Ces événements mettent en évidence un défi stratégique plus important pour l'aviation dans le pays ». Le vol de simples drones ne doit pas en effet obliger une infrastructure aussi importante à fermer ses portes. « C'est évidemment une technologie relativement nouvelle et nous devons réfléchir ensemble aux bonnes solutions pour nous assurer que cela ne se reproduira plus. »

Un autre porte-parole de Gatwick a déclaré qu'environ 1 000 appareils avaient été annulés ou détournés, touchant environ 140 000 passagers depuis mercredi soir. Une poignée de vols devant arriver à l’aéroport londonien ce samedi ont encore été annulés.

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet